Magazine Télévision

Les Lauriers awards : J'ai testé la conférence de presse

Publié le 08 décembre 2013 par Pourquoiaps
C'est le grand jour. J'ai conférence de presse aujourd'hui.... La conférence de presse de Lauriers awards et c'est une première! La petite parisienne que je suis, va se retrouver au milieu d’inconnus aux  visages pourtant familiers. Je stresse. Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse

La seule et unique question que je me suis posée avant même de savoir comment j'allais entrer a été :

Comment vais je m'habiller ? Vous savez comment vous habiller  pour ce genre de manifestation ?  Au quotidien, je suis  accroc au jean et aux boots militaires [Je suis du gens hyper féminine], mais je me demande si je ne vais pas faire un effort pour ce soir ? Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse Finalement, Je décide de faire sobre et passe partout:  haut noir et rouge, jean, veste et bottes noirs. 
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Après ma journée de boulot,  je cours me changer, et j'enrôle mon mec pour me servir de chauffeur (j'ai vu dans "allo Nabilla" que c'est trop swag, un chauffeur). 
J’arrive devant le lieu de la conférence, l’Hotel Seven dans le 5ème arrondissement à 16H30. Pour l'arrivée de Diva, on repassera.... Une demi heure d'avance, ça l'fait pas, si ? Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse Je décide donc d'attendre sagement et discrètement dans la voiture.. ...  Au bout d'un moment, je vois Cindy qui a participé à Secret Story, passer. Elle est aussi normale que François Hollande, toi et  moi ! Vers 17h, je me décide à rentrer dans l’hôtel. Bizarrement je n’ai pas tellement de stress. L’équipe organisatrice  est là, accueillante et sympathique.  Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse Je remarque qu'ils sont très investis dans le projet, l'atmosphère en devient même sympathique et mon stress s'envole totalement, je trouve même que l'endroit est chaleureux, d'un coup. Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse Sébastien Drouin le responsable de communication du projet, vient me dire saluer (ouf, je me sens moins seule). Je discute un petit peu avec d’autres personnes de l’organisation (ne me demandez pas qui ils sont et ce qu'ils font). Une dame très classe, grande, blonde et qui nage parmi les journalistes comme un aigle au milieu des pigeons, s’étonne que du nombre de journalistes arrivés en avance [note pour plus tard : arriver en dernier fera de moi une quasi vraie journaliste].
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse Vers 17h30, la conférence va commencer et nous sommes tous invités à nous rendre dans le lieu prévu.  La salle qui se révèle très agréable, plutôt cosy et un peu bling-bling (parce que la télé réalité sans bling-bling, c'est plus de la télé). Un bon point quand on se demande où on va mettre les pieds !  ça  commence ! Présentation des différents protagonistes de l’émission.
Vincent McDoom sera le président de la cérémonie. Cela va peut être en surprendre certains (dont moi) mais je l’ai trouvé vraiment naturel.  Sa classe n’est pas surjouée, la féminité qu’il dégage est bien réelle et sa gentillesse ne semble pas feinte. 
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Laurent Artufel fera office de Maître de Cérémonie. J'avoue ne pas le connaître vraiment mais il donne à voir une image sympa à cette conférence (c'est tout ce qu'on lui demande après tout) Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Cindy Lopes (Secret Story 3) officiera en tant que membre du comité d’organisation.  Elle prend la parole pour ma défense (moi, téléspectatrice de télé réalité) les people  ce type de programme. En affirmant que dénigré les personnalités de télé réalité revient à prendre les téléspectateurs pour des cons (ça s'discute, mais j'ai retrouvé là son franc parler.
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Remarquez, on  ne peut pas nier qu'il est difficile d'être un téléspectateur assumé de tv real (peut être encore plus difficile que people de tv real ?) , les gens nous regardent comme si nous étions dépourvus d’intelligence.  Cindy explique, à juste titre, que beaucoup de gens ont envie en sortant du travail de si divertir.
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Pour ma part c’est tout à fait çà. Je travaille dans un milieu pas vraiment gai et j’ai envie quand je rentre de me détendre, de rire, d’oublier toute la misère que l’on peut voir en permanence autour de nous et quoi de mieux pour cela que les programmes de divertissement  ? C’est en tout cas un vrai échappatoire dans ma vie quotidienne. Le déroulement de la cérémonie (à laquelle j'espère bien participer) nous est ensuite présentée par Félix . 
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Elle se déroulera en trois temps  : un after où les nominés passeront sur un tapis rouge (le red carpet, j'espère trop pouvoir crier "Anaïs, une déclaration pour tes fans ?" comme une vraie pro), la cérémonie en elle-même (j'espère que les remerciements ne dureront pas trois heures)  agrémentée de sketchs, de moments musicaux, etc. Et d’un after où l’on pourra découvrir les personnalités en coulisse (la petite souris que je suis, n'en loupera pas une miette) Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Il y a une chose qui m'a vraiment surprise,  l’émission ne sera pas diffusée sur une chaîne de télé mais sur Daylimotion. Aucune chaine n'ayant souhaiter programmer la soirée en direct, préférant la seconde partie de soirée.
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Je ne comprends pas qu’NRJ12 n’ai pas eu envie de diffuser une telle émission en direct ? Elle aurait tout à fait  sa place au milieu de leur programmation. Après je suis loin d’être une experte dans ce domaine ! (Stéphane Joffre doit savoir ce qu'il fait...Je dis ça, sans malice aucune). L’événement  sera donc en direct sur internet, ce qui permettra une très forte interactivité notamment sur les réseaux sociaux (nous dit-on, de toute façon il faut bien faire contre mauvaise fortune, bon coeur). Vient alors la présentation des finalistes de chaque catégorie (je vous épargne la longue liste que vous pourrez retrouver un peu partout sur le web). Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse J'avoue que certains choix, n’auraient pas été les miens.  Peut être qu’à  la trentaine je n’ai plus les mêmes goûts que la majorité des votants (que j’imagine bien plus jeunes) ou peut être que je suis trop nostalgique les débuts de la télé réalité ? Grande question à laquelle je réfléchirai un jour... peut être... Par exemple, l’Amour est dans le pré est peu représenté dans les différentes catégories alors que pour moi c’est clairement le meilleur programme de romance. Les votants ont préféré le Bachelor ou la Belle et ses princes ! (ceci dit, les internautes votants ne sont pas les téléspectateurs, la preuve par les audiences)
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
En ce qui concerne les personnalités ayant participé à un programme de divertissement, on ne retrouve que des peoples de Danse avec les stars, émission qui ne me divertie pas beaucoup mais là encore je ne fais apparemment pas partie de la majorité (et cette fois même en terme d'audiences)
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
De ce que j’ai pu entendre, certains organisateurs se sont montrés surpris du fait que Nabilla n’ait pas été plus plébiscitée dans les votes. Pas moi!  Nabilla est plus le phénomène du moment qu’une personne à laquelle on peut s’identifier réellement, (enfin il me semble). 
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Elle est néanmoins présente dans les finalistes pour le titre de meilleure candidate issue d’une téléréalité de vie en communauté, aux côtés de Capucine, Tressia, Gaëlle, Anaïs et Amélie qui je pense ont une grosse team derrière elles.
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Des associations auront également leur place pendant la cérémonie : « Les nez Rouges » qui font don de leurs temps pour réaliser les rêves d’enfants malade et « Unissons nos voix » qui tente de combattre les violences faites aux femmes. 

Ces derniers interpréterons pendant la cérémonie leur premier single fait avec des femmes connues (Shérifa Luna, Laëtitia Millot, Lea Castel et bien d’autres). J’ai été particulièrement touchée par le représentant des Nez Rouges qui est vraiment impliqué et donne envie de s’intéresser à son association. Petite parenthèse pour ceux qui sauraient intéressés par son association : www.lesnezrouges.com
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
La conférence se termine et les journalistes sont invités à interviewer individuellement les trois personnalités présentes ainsi que l’équipe ou à se diriger vers la salle de réception pour le cocktail. N’étant pas une pro dans ce domaine [Mais tout s'apprend et si Nabilla a découvert le mot "panel" à 20 ans, je peux devenir une intervieweuse au top, à 30, non ?], je décide d’aller voir à quoi ressemble la salle de réception (je me fais la promesse que la prochaine fois, je tente une interview. Vous auriez osé, vous?). Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse  Je descends donc et découvre une petite salle, claire et bien agencée où sont disposés des petits-fours (trop bien) . Un serveur est là pour offrir champagne et autres boissons.
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
J’opte pour du coca [Tu vas à un cocktail et tu bois pas de champagne ? Non mais allo quoi ?!] et m’installe tranquillement dans un coin de la salle (tu connais le sentiment dit du "qu'est ce que je fous là?). Des petits groupes se forment, les gens discutent entre eux et l’ambiance est bonne enfant. Je me sens de tout même très étrangère à ces rituels. Je ne sais même pas qui est qui, ni à quel journal ces gens appartiennent mais bon je suis là et il faut un début à tout. Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse Je discute un peu avec le vice président de l’association « Nez Rouges », là c'est mon domaine, un sujet que je maîtrise mieux et qui nous concerne tous, téléspectateurs de télé réalité ou pas. Malheureusement c'est déjà l'heure de repartir et de laisser tout ce petit monde à ses urbanités, mon chauffeur m'attend.... Je suis un peu une Cendrillon ce soir. Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse A la sortie on nous offre des cadeaux. Et ouais, c'est trop bien d'être journaliste ! Je salue les personnes auxquels j’ai pu parler et me faufile dehors. Je retrouve alors ma vie normale, banale diront certains mais qui me comble et mon chauffeur redevient celui qui me rassure au quotidien.  J’ai pensé un instant que j’avais de la chance et que je n’échangerai pour rien au monde cela contre un monde de paillettes où il ne doit pas être facile de se faire une place, finalement. Et oui je me rends compte que c’est du travail de représentation tout cela 
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Curieuse, je regarde ce qui se cache dans les deux sacs que l’on vient de m’offrir : un casque audio et des produits capillaires [merci pour mes cheveux que je maltraite à coups de lisseur !].
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Pour résumer, le bilan de cette conférence est pour moi positif  mais ce que j'attends, c'est la cérémonie de remise des prix... Une sorte d'entrainement avant les Oscars, pour moi ;) Je vous invite tous à suivre en direct cette cérémonie le 9 janvier prochain, qui je pense sera très sympa en terme de divertissement.
Les Lauriers awards  : J'ai testé la conférence de presse
Je remercie Emilie qui a bien voulu raconter sa première expérience d'une conférence de presse, Sébastien Drouin toujours sympathique, et Julian qui tient le blog press planet L’enthousiasme d'Emilie n'est pas feint et son ressenti est bel et bien positif.  Conscient que les conférences de presse sont destinés à séduire journalistes et blogueurs, il n'est, cependant, pas illégitime de se poser des questions sur le fonctionnement des votes, le choix des catégories, etc... Mais avant de poster critiques et bons points, prenez 5 minutes pour vous rendre sur deux sites d'organisations associées à l’événement qui ont besoin de visibilités (sans vouloiur Tout d'abord le site "Les nez rouge" qui se consacre à une des pires injustice qu'il puisse exister, la maladie et  des enfants.  La douleur des enfants, l'angoisse inimaginable des parents et de la famille ne peut laisser personne indifférent. Le but de cette association est "de voir le sourire d'un enfant". Ensuite la page Facebook du collectif "Unissons nos voix" qui tente de combattre les violences sexuelles faites aux femmes. Là encore, nous sommes tous concernés par la violence physique et morale infligée à ces femmes.
Wikio over-blog.com . Widgets Amazon.fr

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pourquoiaps 12666 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine