Magazine Médias

The Hobbit countdown: J-1

Publié le 09 décembre 2013 par Bigreblog

Bonjour les amis!

Ça y est! L’instant est proche! Oui! OUIIIII!

(Instant critique où une infirmière vient sédater l’auteure de ce blog)

*souffle* Bref, mes nerfs commencent à imploser. Et vous verrez le résultat mercredi…

;)

Et aujourd’hui, en cette veille d’epic moment, on va parler une dernière fois du Hobbit. (Enfin, une dernière fois…) Et cette fois, on va parle des Nouveaux personnages dans The desolation of Smaug.

A part nos nains adorés, nos deux magiciens préférés, et un Hobbit vaguement attachant, on va donc ajouter quelques personnages, certains connus du tout public, certains complètement inconnus (mais finalement on s’en fout). Mais qui sont-ils?

*roulement de tambour*

Le premier personnage que l’on découvrira dans ce second opus est le grand Beorn, un skinchanger pouvant se transformer en ours. Il est d’une importance capitale dans le voyage des nains, puis, plus tard, dans la Bataille des Cinq Armées.

a1

Et il a une bonne tête… ^^

Le deuxième personnage digne d’être présenté est Tauriel, elfe sylvaine et capitaine de la garde de Thranduil, père de Tafiole. Il a été spoilé qu’elle vivra une histoire d’amour, mais avec qui, ça… (Même si moi je sais. La faute au cast qui m’a spoilée…)

a1

Ensuite, on déplore (enfin, je déplore) le retour d’un elfe qui me foutait les boutons du temps de Lord of the Rings. Un elfe blond aux yeux bleus (ou bruns quand ce con d’Orlando oubliait de mettre ses foutues lentilles) répondant au doux nom de Legolas.

Je ne vais pas m’embêter à le dénigrer. C’est pas grave.

a1

Après que les nains aient quitté Mirkwood, ils arrivent à Laketown, et rencontrent Bard, dernier descendant des Rois de Dale. Un très bon archer à l’accent gallois (et à la tête galloise aussi, quand on y pense) qui ne risque pas d’aimer les nains at first sight…

a1

Toujours à Laketown, on découvre le Maire, un homme assez agréable à regarder (enfin, ça, c’est Stephen Fry qui le dit…) et à écouter parler. Ou. Pas.

a1

Et enfin, le clou du spectacle, un dragon rouge et or, à la poitrine faites de pierres précieuses, à la voix de Benedict Cumberbatch (eargasm). Smaug the Great.

a1

Je vous retrouverai, vivante ou morte, dans quelques jours… Priez pour mon âme.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bigreblog 1726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine