Magazine Football

Recrutement 2014 | Lyvaï Fainïcka

Publié le 09 décembre 2013 par Raton66

Recrutement 2014 | Lyvaï Fainïcka

Lyvaï est signe de détermination et est un exemple à suivre dans son pays. Le magazine Local a même fait une entrevue avec  lui.

La prochaine entrevue des recrues 2014 en est une des plus surprenants. Un joueur qui a un cheminement qui sort de l'ordinaire. Un joueur qui sera très intéressant à voir aller au prochain camp d’entraînement. Grandement recruté par le Rouge et Or il provient des Gaillards de Jonquière de la division 3 du collégial. Ce n’est pas tous les jours que coach Constantin va recruter personnellement un joueur qui évolue en 3e division.
Ce qui est encore plus surprenant, c’est que ce joueur ne connaissait rien du football il y a quatre ans.Il est originaire de la Nouvelle Calédonie. Une petite île de 245000 habitants environ, située entre l’Australie et la Nouvelle Zélande. Une entrevue des plus intéressante pas seulement sur le plan football, mais aussi sur le plan humain.Voici donc l'entrevue que j'ai réalisé avec Lyvaï Fainïcka. Ailier défensif des Gaillards de Jonquière et joueur de ligne défensive par excellence du collégial D3 en 2013.
Quelles sont les raisons pourquoi tu as choisi le rouge et or? Mise à part le fait que ce soit la meilleure organisation au pays, c'est vraiment l'école qui a fait pencher la balance. Ma discussion avec le responsable de mon programme à l'Université Laval a été très intéressante et m'a permis de prendre la bonne décision d'après moi.

Peut-tu me parler de ton parcours?
Je viens de la Nouvelle Calédonie une petite île dans le Pacifique Sud à côté de l'Australie et la Nouvelle Zélande. J'ai découvert le foot un peu par hasard, à mon arrivée à Jonquière il y a 3 ans. J'avais juste vu ça à la télé avant d'arriver ici (ça ne se joue juste pas chez moi...). J'ai vu qu'il y avait un camp en début de saison avec des tests physiques. Je me suis dit que j'avais rien à perdre et que ça allait être drôle. Finalement, les coachs m'ont bien aimé faut croire. Depuis, je suis tombé amoureux de ce sport et de tout ce qui va autour. Cette année était ma dernière et 4ème année avec les Gaillards. Je m'estime extrêmement chanceux de pouvoir poursuivre ce sport à un plus haut niveau, et surtout avec une équipe comme le Rouge et Or.

Quel est ton style de joueurs et tes forces?
Je suis vraiment un ''pass rusher'' naturel. Cette année pour les besoins de l'équipe j'ai été muté dans le centre. J'étais assez déçu au début, mais finalement j'ai vraiment tiré des choses positives de mon expérience. J'ai vraiment amélioré mon jeu au sol. Par exemple, ça m'a permis aussi d'avoir une vision différente de la ligne défensive. Les Coachs m'ont dit que j'évoluerais à l'extérieur à Laval.  Pour ce qui est de mes forces, je suis intense, je n'arrête jamais tant que ce n'est pas sifflé. Je suis considéré comme assez rapide pour ma taille.

Tu te vois ou dans le deph chart à cour et moyen terme?
Sérieusement, je ne sais vraiment pas où je vais me situer par rapport aux autres gars. Je sais que ça ne va pas être facile. Une chose est certaine, je vais apprendre tout ce qu'on va m'enseigner. Je vais travailler fort comme je l'ai toujours fait. On verra bien au début de la saison ce que je peux apporter à l'équipe, Encore une fois, je n'ai rien à perdre !

Qui ta influencer le plus dans ta carriere?
J'ai été vraiment chanceux pendant ma carrière de foot de tomber sur des Coachs passionnés et intenses. Ils m'ont toujours poussés à donner le meilleur de moi-même. Et travailler pour devenir le meilleur joueur que tu puisses être. Je parle entre autre de mon ancien Head Coach Éric Paquet, Steve Paquette (Coach de position), Nicolas Menachi (Coordonnateur défensif) et François Laberge (Head Coach actuel) toutes des personnes très inspirantes pour moi.
On te dit très athlétique, faisais-tu d’autres sports avant de jouer au football? Avant de venir au Québec, j'ai fait un peu de baseball et de l'athlétisme (saut en longueur et saut de haies). Tu as un parcours plutôt non orthodoxe, c’est tes parents qui sont venus travailler à Jonquière?
Non, je suis venue seul. J'ai bénéficié d'une bourse d'étude pour venir effectuer mon Dec En Génie Industriel. Il y a une entente avec mon gouvernement et certains Cegeps au Québec, il s'est avéré que mon programme était affilié à Jonquière mais j'aurai pu atterrir en Abitibi ou en Gaspésie aussi ah! ah!
Je crois qu'un magazine a même fait un reportage sur toi! Oui, j'ai eu le droit à un petit article dans notre journal local, j'ai trouvé ça drôle qu'il parle de moi de l'autre côté de la planète

Quand même quitter le nid familial et venir tout seul ici ça pas dû être facile? Je suis venu avec un de mes meilleurs amis, qui va surement aller à Laval aussi. Ça m’a aidé franchement, mais j'avais aussi envie d'aventure et de voler de mes propres ailes, cette bourse académique était l'occasion rêvée. C'était un peu mon American Dream en Français !
C’est quoi ton projet de vie après les études. Retourner dans ton pays ou rester ici?  Sérieusement, je suis encore indécis par rapport à ça, ultimement, j'aimerais ça y retourner pour partager tout ce que j'ai appris ici et le redonner à ma petite île mais en même temps j'aime beaucoup le Québec et le Canada. Après mes études, j'ai déjà pensé à demander la citoyenneté, veut, veut pas, je suis déjà attaché à la province après 3 ans, je n’imagine même pas après mes 4 ou 6 ans d'université
Ça ne t’arrive pas d’avoir le mal du pays? As-tu de la visite de ta famille depuis que tu es ici? Bien sur ça m'arrive! Mais je relativise et me dis que c'est un mal pour un bien. Je me forme ici et je me suis beaucoup développé en tant qu'individu depuis mon arrivée. Mais je parle souvent à ma famille sur Skype, et ma mère est déjà venue me voir 2 fois en 3ans et moi j'y suis retourné 2 fois aussi, ces petits moments-là ressources vraiment pour la suite ! Si on revient au foot, comment le rouge et or t’a contacté? C'est Glen qui m'a repéré pendant un de nos pré-camps à mes premières années de foot à Jonquière

Il est venu me parler à mon dernier Pré-camp cette année. Finalement il est venu me voir jouer contre Thetford cette saison et contre La Pocatière Mathieu Bertrand est venu voir ma game à Jonquière. Après ça , je suis allé visiter l'université et mon département d'étude quelques semaines plus tard. Étais-tu présent à la Coupe Vanier? Je n'ai malheureusement pas pu aller voir le match à Québec, mais je n’en ai pas manqué un bout à la télé.
Tes impressions sur le match? Je suis vraiment content pour les gars et pour l'équipe. Ce qui m'a le plus impressionné c'est la ligne offensive... Je me suis dit que dans peu de temps, j'allais avoir la chance de me prendre contre ces gars-là. J'ai vraiment hâte d'y être!



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raton66 5490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte