Magazine Santé

SÉCURITÉ: Chaises hautes pour bébés, la chute est si vite arrivée – Clinical Pediatrics

Publié le 09 décembre 2013 par Santelog @santelog

Ce bilan du Nationwide Children’s Hospital (OHIO) met en garde contre l’incidence grandissante des chutes et des blessures chez le petit enfant, associées à l’utilisation de chaises hautes ou de sièges d’appoint au moment des repas. Avec ces nouvelles données, présentées dans l’édition du 9 décembre de la revue Clinical Pediatrics, les chercheurs rapellent aux parents, quelques conseils de base, parmi lesquels ne jamais laisser seul l’enfant.

SÉCURITÉ: Chaises hautes pour bébés, la chute est si vite arrivée – Clinical Pediatrics
L’étude a examiné les données relatives à 75.000 enfants âgés de 3 ans et moins, traités dans les services d’urgence des États-Unis de 2003 à 2010 pour ce type de blessures.

Ce sont plus de 9.400 enfants traités chaque année, aux Etats-Unis, soit un enfant aux Urgences toutes les heures à l’échelle nationale, estiment les auteurs. En outre, l’incidence de ce type de blessures a fortement augmenté au cours de la période d’étude de 7 ans, de 22% sur la base des admissions aux Urgences et de 90% sur la base des demandes de prise en charge (2558 en 2003 et 4789 en 2010).

L’étude constate que

·   presque toutes ces blessures associées à une chaise haute ou un siège d’appoint, soit 93%, résultent d’une chute,

·   dans les 2 tiers des cas, les enfants étaient relevés ou debout sur ​​la chaise,

·   le système de sécurité n’a donc pas été utilisé ou n’a pas fonctionné,

·   dans la majorité des cas, l’enfant tombe la tête la première sur une surface dure comme le carrelage ou un plancher ce qui conduit à des blessures graves.

Des blessures majoritairement «  à la tête  » :

·   Les zones du corps les plus fréquemment touchées sont en effet la tête et le cou (59%) et le visage (28%).

·   37% des diagnostics concernent ainsi des commotions cérébrales et des blessures internes à la tête,

·   33%, des bosses et des contusions,

·   19% des coupures.

SÉCURITÉ: Chaises hautes pour bébés, la chute est si vite arrivée – Clinical Pediatrics
Comment prévenir ce type d’accident :

·   Utiliser correctement et systématiquement le système de retenue ou les sangles de sécurité, rappelle le Dr Smith, professeur de pédiatrie à l’Ohio State University.

·   Ne pas penser que le plateau suffit à retenir l’enfant

·   S’assurer que les sangles sont en bon état et fermement attachées à la chaise

·   N’utiliser que des chaises présentant au moins 3 à 5 points d’attache avec sangle d’entrejambe

·   N’utiliser la chaise haute qu’au moment des repas et apprendre à l’enfant que ce dispositif est réservé à la prise des repas.

·   Empêcher l’enfant de jouer et lui interdire de grimper ou de se tenir debout sur ​​la chaise.

·   S’assurer aussi que les frères et sœurs plus âgés ne savent pas et ne vont pas monter sur la chaise.

·   Garder la zone située autour de la chaise dégagée. Les enfants pourront vouloir saisir les objets à leur portée, se blesser ou basculer.

·   Disposer la chaise haute à distance de la table, d’autres meubles ou du mur, l’enfant peut se servir de ces supports pour la faire basculer.

·   Tester la chaise avant de l’acheter ! Choisir une chaise plutôt à base large, elle sera plus stable.

·   Vérifier que votre choix répond bien aux normes de sécurité et que le modèle n’a pas fait l’objet de rappels.

·   Restez avec l’enfant tout le temps du repas. Un enfant sans surveillance est plus susceptible de se blesser voire de s’étouffer avec sa nourriture.

  

Source: Clinical Pediatrics via Nationwide Children’s Hospital (Vidéos)New Study Finds 24 Children a Day are Treated in U.S. Emergency Departments for High Chair-Related Injuries


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine