Magazine Manga

Cimoc tome 5

Par Luffyichigo @mangaenfolies
Cimoc tome 5Fiche
Titre : Cimoc
Genre : seinen
Auteur : Lim Dall Young
Illustrateur : Lee Hae Won
Editeur français : Doki-Doki
Date de parution : 4 décembre 2013
Nombre de tomes en France : 5 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 5 ( terminée )
Prix : 7,50 euros
Synopsis
Afin de faire jeu égal avec Ozma dans leur bataille de manga, Hinata pense demander à un vétéran dans le milieu de venir conseiller Kôta sur sa minisérie. Elle parvient à ses fins en faisant chanter Sayaka, qui finit par lui présenter le grand mangaka Ryûjiro Mine. Ce dernier vient donc juger du travail de Kôta, et sans prévenir, déchire la liasse de planches originales en deux devant lui ! Par ce geste, il montre à Kôta qu’il ne faut pas s’endormir sur son talent et que seule la rigueur paie. Aidé par Chika, son assistante, Kôta relève le défi de tout recommencer de zéro et parvient à dépasser ses propres limites pour achever le premier épisode de sa minisérie avec une qualité qu’il n’avait jamais atteinte jusqu’alors. Malgré tous ses efforts, il finit à la 2eplace, cédant la première manche à la protégée d’Ozma.  Ryûjiro se demande alors si l’intervention d’un scénariste professionnel sur le travail de Kôta ne changerait pas la donne pour le 2eépisode…
Avis

Un beau final !

Ce cinquième et dernier tome de Cimoc nous propose un magnifique final et conclut merveilleusement bien la série. Une belle fin pour une belle licence que demandez de mieux ? Le suspens ne cesse de s'accroître et la tension également. On est tenu en haleine jusqu'au bout et tout prend une nouvelle tournure plus mature et plus sérieuse. On n'est plus là pour plaisanter mais pour gagner. C'est très intéressant de voir l'évolution de la série qui correspond à l’évolution du personnage principal : Kôta. 
L'atmosphère est plus que jamais tendue et électrique tout peut basculer d'un moment à l'autre. De ce fait, tout devient plus haletant et palpitant. Tous les coups sont permis et on se rend compte que pour devenir un mangaka reconnu la route est longue et périlleuse; Que de machinations et d'embûches, il faut avoir des nerfs d'acier et un énorme talent. C'est prenant et on est tout de suite plongé dans cet univers et dans ses dessous. C'est très intéressant et instructif.
A cela s'ajoute une petite histoire sentimentale qui détend un peu le tout et permet d'introduire un peu de douceur et un double suspens.
le scénario est donc bien construit et bien aboutit. Le tout est cohérent, fluide, évolutif et plaisant à lire. La double intrigue permet de captiver le lecteur sur plusieurs fronts et donne plus d'ampleur pour des rebondissements. Cela permet même d’entremêler les deux afin de rendre le tout plus complexe, plus machiavélique et plus électrique. On ne peut qu'être captivé. 
Les illustrations sont de très bonne qualité et permettent de bien mettre en évidence les moments forts de la trame narrative. On apprécie le souci d'expressivité des personnages.
L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du manga.
En conclusion, Cimoc tome 5 marque un beau final et ne déçoit pas bien au contraire. C'est un des meilleurs tomes de la série. Il marque une belle évolution et sera comblé tous les lecteurs fans ou non de cette série. 
Note : 5/5

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Luffyichigo 11804 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine