Magazine Coaching

[Interview] Céline Lieffroy, rédactrice de Croquefeuille, le blog d’une télésecrétaire

Par Ismael72 @MarketingCom

Un chef d’entreprise doit pouvoir maîtriser son cœur de métier, mais aussi quantité de métier annexes, utiles à la pérennité et au développement de sa structure. Céline Lieffroy, rédactrice de Croquefeuille, nous le démontre, tout en nous expliquant son parcours. Vous voulez-vous présenter également, rendez-vous sur cette page.

Pouvez-vous présenter votre parcours et votre entreprise ?

Après un DEA en histoire des techniques, je me destinais à la recherche. Je me félicite aujourd’hui de ne pas avoir réussi à trouver les débouchés souhaités à l’époque dans cette voie, ce qui m’a obligé à trouver un autre chemin.

Ne pouvant pas imaginer rester salariée pour le compte d’un autre, j’ai finalement repris des études de compta-gestion afin de créer ma propre entreprise.

Étant donné mes études, j’ai d’abord créé une librairie spécialisée en histoire, mais j’ai dû déposer le bilan quelques années après.

Malgré cet échec, sortie surendettée de cette première expérience, j’ai persévéré dans l’idée de travailler à mon compte et je suis devenue télésecrétaire.

Il s’agissait pour moi de travailler à domicile sans avoir de gros investissements à faire. Grâce au forum des secrétaires indépendantes, j’ai pu valider que d’autres étaient parvenues à bien vivre de cette activité. Alors, pourquoi pas moi ?

J’ai créé la Compagnie des Télémates en 2009, d’abord seule, puis je me suis associée à deux consœurs pour faire face au développement de l’activité.

J’ai finalement laissé les Télémates entre les mains de mes deux associées et quitté la Compagnie en 2013 pour me lancer dans d’autres projets, notamment l’accompagnement des secrétaires indépendantes, grâce au forum d’une part et à mon blog Croquefeuille d’autre part.

J’aide également les télésecrétaires à être mieux référencées et à trouver des missions par le biais du site LEXIRIS.fr
 

Quelles méthodes marketing/communication utilisez-vous efficacement ?

La partie commerciale et marketing est vraiment ce qui m’a passionnée dans le lancement de mon activité de télésecrétaire : mettre en place une stratégie de manière à pouvoir éviter de passer mon temps en prospection téléphonique.

En effet, cette méthode pour trouver des clients me paraissait trop longue, fastidieuse et aléatoire pour porter les fruits que j’attendais de mon activité.

J’ai donc choisi de travailler sur le référencement, et je me suis formée à ce qui était pour moi une nouvelle discipline à part entière.

Tout en travaillant sur le référencement de mon site, mais aussi ma visibilité sur internet (il n’y a pas que le site qui est important), j’ai appris à mieux présenter mon offre, à cibler les prospects, à segmenter en fonction des besoins clients…

Ce sont aujourd’hui les éléments qui me paraissent les plus importants pour communiquer : le message, la cible, ses besoins, la confiance…

C’est ce que je transmets aux télésecrétaires que j’accompagne.

Avec mon changement d’activité, je m’intéresse de plus en plus à la notion de communauté. J’ai notamment investi beaucoup de temps sur Facebook qui m’apporte aujourd’hui près d’un tiers de mon trafic.

Pour moi, la gestion de communauté reste quelque chose de très empirique. Je n’ai malheureusement pas trouvé de bonnes formations dans ce domaine.
 

croquefeuille [Interview] Céline Lieffroy, rédactrice de Croquefeuille, le blog d’une télésecrétaire

 

Quelle est la plus grande difficulté que vous rencontrez dans votre démarche de communication ?

Aujourd’hui, c’est justement la gestion de communauté.

Attirer du trafic est une chose, mais impliquer les internautes, trouver des ambassadeurs pour relayer votre information et créer la confiance en est une autre.

Je trouve qu’il est de plus en plus difficile d’impliquer les gens sur un projet tant nous sommes sur-sollicités, notamment via les réseaux sociaux.

Je pense souvent avec nostalgie au temps où seuls les blogs permettaient de gérer une communauté, mais il faut vivre avec son temps…

Les internautes sont non seulement de plus en plus courtisés, mais également de plus en plus éparpillés sur le net, ce qui oblige les professionnels à multiplier leurs actions sur différents carrefours d’audience.

C’est épuisant à la longue, pour un résultat toujours plus difficile à atteindre.

Pour l’instant, j’ai fait le choix de me concentrer sur certains outils pour ne pas trop me disperser.
 

Quel conseil donneriez-vous aux créateurs d’entreprise pour réussir leurs actions marketing ?

J’aurais trois principaux conseils :

1° Bien valider les besoins de leurs clients, par exemple par une étude de marché, avant de construire leur offre. Il ne s’agit pas de se trouver du boulot, mais de vendre une solution…

2° Orienter son message vers le client et ses besoins. Pour cela, il convient de se mettre à sa place, d’imaginer ce dont il a besoin, de lui proposer la solution idéale qu’il ne pourra donc pas refuser (pour peu qu’il ait le budget, bien sûr).

3° Rassurer le client et asseoir la confiance en parlant de soi, de son expérience, de ses compétences (maintenir une frontière avec sa vie privée quand même), et ne pas se cacher derrière un nom de marque par exemple.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ismael72 296 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte