Magazine High tech

Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix

Publié le 10 décembre 2013 par Axime
Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix

Courant 2002, le paysage vidéoludique se voyait enrichi d'une nouvelle licence: Kingdom Hearts. Issu d'une collaboration improbable entre Square et Disney, le titre a fait du bruit dans la catégorie A-RPG. Plus d'une décennie et quelques suites plus tard, le créateur Tetsuya Nomura souhaitait que la jeune génération puisse gouter aux origines de la série avant sa conclusion prochaine. Ainsi, pour l'occasion, les deux premiers jeux de la licence, alias Kingdom Hearts et Kingdom Hearts: Chain of Memories, ont été adaptés et enrichis pour un usage confortable sur PS3. Voici le test du premier jeu de cette compilation: Kingdom Hearts Final Mix.

Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix
Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix
Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix

Dreams are my reality
Après un étrange rêve, un jeune garçon nommé Sora se réveille sur la plage. Perplexe, il se demande s'il s'agissait réellement d'un songe. Ses amis Riku et Kairi ne lui laisseront guère de temps pour y réfléchir car leur soif d'exploration exige que leur radeau soit prêt rapidement. Au même moment, au Château Disney, Donald s'en va faire son rapport matinal au Roi Mickey. Mais difficile de faire son rapport à un Roi qui n'est plus là ! Ce dernier est parti sans crier gare car quelque chose de terrible est en train de se produire. Les étoiles disparaissent une à une sans explication, ce qui signifie que les mondes alentours sont en danger. Quelle sera la prochaine ? Le destin a déjà choisi. Sora se retrouve ainsi malgré lui à combattre d'étranges créatures avant d'être séparé de ses amis et d'atterrir dans un monde parfaitement inconnu. Quant au Roi, ce dernier a chargé Donald et Dingo de retrouver une mystérieuse Clé, unique chance de salut. Notre duo quitte donc le palace Disney et compte visiter les mondes environnants afin de trouver ce fameux sésame. Ce qui les amène à croiser le chemin de Sora...
Dépaysement total. Des évènements étranges se succèdent et vous n'êtes qu'un malheureux garçon qui n'a rien demandé à personne. Vous avez du mal à cerner ce qu'il se passe ? C'est ainsi. Vous pataugerez un peu durant les premières heures de jeu avant de commencer à rassembler les morceaux. C'est bien entendu parfaitement voulu parSquare Enix. Nous allons dissiper la brume sur plusieurs aspects du jeu, sans trop spoiler l'histoire toutefois. Car même si le jeu original est vieux, nombreux sont ceux qui sont passés à côté.
Un pour tous...
L'histoire de la série Kingdom Hearts (abrégé KH) est à la fois riche et assez complexe, KH premier du nom en pose certaines bases simples. A savoir une multitude de mondes isolés qui se retrouvent malgré eux connectés, suite à Dieu sait quelle influence maléfique. Ce qui permettra à Sora, Donald et Dingo de les visiter. Sora est ce qu'on appelle un Maitre de la Keyblade , il a en effet la faculté de manier une épée étrange en forme de clé (tiens donc), cette même épée convoitée par ces créatures diaboliques appelée les Sans-Cœurs. Notre trio de choc visitera plusieurs univers directement inspirés des chef-d'œuvres Disney dans l'espoir de retrouver Riku, Kairi et le Roi Mickey. Les bons vieux héros Disney comme Tarzan ou Alladin auront l'occasion d'intégrer ce petit groupe mais vous pourrez aussi compter sur le soutien de personnages connus deSquare tel Squall (c'est Léon !), Aerith ou Cid.

Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix
Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix
Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix

Ces fameux mondes en question ne sont ni plus ni moins que des petits univers bien connus, issus des studios Disney, suppléés par d'autres conçus de toutes pièces parSquare. Nous ne les citerons pas tous, surtout qu'ils sont nombreux dans la saga Kingdom Hearts, mais attendez-vous tôt ou tard à rejoindre le Pays des Merveilles, le Colisée de l'Olympe ou Atlantica. Les déplacements entre ces univers se feront à bord du vaisseau Gummi personnalisable de Tic et Tac, ce qui impliquera quelques batailles spatiales style rail-shooter avec les Sans-Cœurs. La visite ne sera pas de tout repos, loin de là.
Clé à molette ?
Sur terre, dans l'eau ou dans les airs, vous contrôlerez exclusivement Sora. L'IA se chargera d'animer Donald et Dingo, lesquels ne vous quitteront pas d'une semelle sur ordre du Roi. Kingdom Hearts mêle habilement exploration et combat, et tout cela en temps réel. Vous pourrez sauter sur les arbres, les rebords, les toits, quelques gros objets, vous accrocher, voire même planer, dans le but d'avancer et de dénicher quelques cachettes et coffres bien dissimulés. Un petit menu rapide reste affiché en bas à gauche pour utiliser Keyblade, magie et objet rapidement en combat. Simple mais efficace. Les Sans-Cœurs peuvent apparaitre à n'importe quel endroit, il s'agit donc de rester attentif et réactif. Cela dit, on a tout de même tendance à chercher soi-même la bagarre, car combattre avec Sora s'avère assez addictif mine de rien.
Et pour cause, pour attaquer, c'est du pilonnage de bouton X en bonne et due forme. Le curseur du petit menu cité plus haut est quasi toujours calé sur Attaque, il suffit de verrouiller un ennemi avec R1 et de se lancer vers lui en martelant X au bon moment pour lui asséner un combo à la Keyblade. L'usage de la magie (feu, foudre, soin, etc) est également de mise pour faciliter la victoire contre les Sans-Cœurs. Il est même possible d'invoquer en soutien certains héros Disney comme Mushu, le Génie ou Bambi, histoire de renforcer la défense. Quel que soit le contexte, dès qu'un adversaire se retrouve au tapis, il lâchera des orbes d'HP, de MP ou de munnies (la monnaie du jeu), voire un objet. Si en revanche, c'est un allié -Donald, Dingo ou un autre personnage Disney que vous pouvez accueillir dans votre groupe- qui trinque, ce dernier ne fera que s'évanouir. Oui, un personnage Disney, ça ne meurt pas comme ça ! Mais si c'est vous qui perdez la vie, c'est Game Over d'office avec invitation à recommencer juste avant le combat perdu.

Coeur vide n'a pas d'oreille
Mais que sont ces fameux Sans-Cœurs ? Mystère. Mais comme leur nom l'indique, ces méchants n'en disposent pas (de cœur) et vont donc chercher à en capturer autant que possible, dont celui du porteur de la Keyblade. Surtout celui du porteur de la Keyblade, en vérité. Vous croiserez des milliers de Sans-Cœurs, répartis en plusieurs dizaines d'espèces. Ils adoptent en général la tenue locale, les habitants de la Jungle Profonde seront des singes par exemple, alors que les Sans-Coeurs d'Atlantica seront plus poissonneux. Certains sont faibles et peuvent être balayés d'un combo de Keyblade, d'autres nécessiteront d'exploiter leurs faiblesses magiques pour en venir à bout rapidement. Et puis il y a bien entendu les boss, que l'on divisera en deux types. Quand un Sans-Coeur abrite un cœur puissant, cela donne déjà un boss parfois difficile à défaire. Mais quand c'est un méchant de l'univers Disney qui s'en mêle, il vaut mieux être bien préparé et serrer les dents. Chacun disposant de son style de combat, il ne suffit pas toujours de taper au petit bonheur la chance. Parfois assez longs, ces affrontements ne seront d'ailleurs pas sans laisser une impression de déjà vue chez les fans de Disney, la réputation des méchants les précèdent.

Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix
Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix
Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix


Evidemment, comme dans tout bon RPG, il faut monter en niveau si le challenge est trop relevé et ce quel que soit le niveau de difficulté choisi au départ. Chaque Sans-Cœur expédié au pugilat rapporte de l'expérience (EXP). A chaque pallier atteint, l'allié en question peut gagner une nouvelle compétence, renforcer son attaque/défense ou voir sa jauge de santé ou de magie augmenter. Un ou deux niveaux peuvent donc faire la différence. Les compétences sont là pour vous faciliter la vie et se comptent en dizaines (par exemple avoir plus de chance lors du drop d'objet, disposer d'un combo supplémentaire, utiliser une roulade pour esquiver...). Il faudra soigneusement faire sa sélection en fonction de la quantité de PCs (point de compétence) disponibles, les meilleures compétences coutant naturellement plus cher que les autres. Notez que l'ordre d'obtention des compétences et la vitesse du level up sont les conséquences directes de certains choix effecutés en début de partie -sans conséquences sur le scénario-. Et si vous avez commencé le jeu en difficile, vous serez même en mesure d'annuler le gain d'expérience (donc pas de level up) afin de corser d'avantage l'aventure.
Côté inventaire, la gestion est plutôt simple. Un slot pour l'arme, plusieurs slots pour les accessoires et les derniers pour les objets que l'on veut transporter et utiliser en combat. Car oui, le menu et l'inventaire complet ne peuvent être ouverts qu'en l'absence de menace, donc il vaut mieux s'être préparé avant de foncer dans le tas. D'un point de vue équipement, n'importe quel allié peut recevoir n'importe quel accessoire pour profiter des effets prodigués (MP +1, attraction des orbes, meilleure attaque, etc). Le reste du menu est réservé aux options de l'IA, notamment pour Donald et Dingo, et au carnet de route tenu par Jiminy Cricket. Miraculeux rescapé de son monde, il consignera l'entièreté du voyage dans son journal, renseignant également le bestiaire et le casting complet du jeu. Idéal si vous êtes un peu curieux. Un dernier menu spécial est accessible si Sora se tient sur un point de Sauvegarde, lequel permet de sauver sa progression, de modifier votre groupe ou de regagner le vaisseau Gummi. Les points de sauvegardent regénèrent également la santé et la magie, on en trouve généralement dans des salles clés pendant l'aventure.
Pour petits et grands !

Kingdom Hearts
a su se démarquer sur plusieurs points lors de sa sortie initiale en 2002 sur PlayStation 2. Déjà visuellement, il pouvait se vanter de figurer dans le haut du classement avec les reproductions sans bavure des environnements Disney de notre enfance. C'est-à-dire des mondes riches en contenu et très colorés, peuplés des personnages emblématiques de nos dessins animés préférés. Dommage toutefois que toutes les textures ne soient pas passées à la moulinette HD, mais l'ensemble est clairement plus fin et plus beau que sur PS2. Reste tout de même quelques inévitables soucis de caméra dans certains coins, mais cette dernière est heureusement pilotable au stick droit. La bande son quant à elle n'a pas à rougir avec des thèmes qui collent parfaitement à ces univers, secondés par un doublage anglais de bonne qualité. Il faudra toutefois un certain temps pour maîtriser toutes les subtilités du gameplay et bien cerner votre rôle dans cette histoire. Le scénario de la saga n'est pas exempt de rebondissements et de surprises et vous en aurez un bon aperçu dans ce premier opus.

Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix
Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix
Kingdom Hearts Final Mix - 1.5 HD Remix

Bien que Sora, Donald et Dingo aient un objectif précis, vous pourrez tout de même compter sur quelques quêtes secondaires sympathiques. Déjà, les mondes regorgent de petits trésors cachés ça et là, trésors qui serviront généralement à améliorer votre équipement. Les Mogs, ces petites créatures récurrentes de la série Final Fantasy, vont en effet se faire une joie de forger les meilleurs outils pour le Maitre de la Keyblade et ses acolytes. D'autres récompenses seront obtenues en participant aux tournois du Colisée ou en battant d'épiques boss ou mini-boss optionnels, ce qui nécessitera un très haut niveau. Bref, avec tout ce qu'il y a collecter et à découvrir, ne comptez pas terminer correctement le jeu en moins de 40-50 heures.
L'évolution dans le temps

Une dernière chose à savoir et qui justifie le suffixe "Final Mix" dans le titre, ce n'est pas parce qu'un jeu Kingdom Hearts vient de sortir qu'il est nécessairement complet. Au vu de l'imagination fertile de Nomura-san et de ce qui est réalisable ou non dans les temps, ce n'est en fin de compte guère étonnant. Square Enix a donc pris l'habitude de sortir au moins une version supplémentaire de chaque jeu Kingdom Hearts (ou presque), tout en travaillant sur la suite. Ces versions ne concernaient que le public japonais et leur particularité était de proposer un scénario plus cohérent, un surplus de quêtes cachées ainsi que des boss optionnels très costauds. Bref, un sésame peu accessible aux fans européens. Enfin jusqu'à maintenant. La compilation 1.5 HD Remix ne contient pas les jeux de base que l'on connait mais bien ces versions ultimes tant convoitées, ici Kingdom Hearts Final Mix.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Axime 898 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte