Magazine Culture

Les hadiths, source méconnue de l’islam

Publié le 10 décembre 2013 par Tchekfou @Vivien_hoch
Une recension par Guillaume de Thieulloy dans les 4 Vérités. 

L‘islam est fort mal connu en France. Y compris de ces politiciens ou journalistes qui nous assènent avec assurance que le djihad n’a rien à voir avec le Coran – quand bien même ce serait un pilier de l’islam ! Mais, si peu de Français ont lu le Coran, ils sont plus rares encore à connaître les hadiths, ces milliers d’anecdotes qui sont l’autre source de la tradition islamique (sunna). Après son « Dieu et les hommes dans le Coran », Bernard Antony nous en offre une petite sélection, classée par thèmes.

Les hadiths, source méconnue de l’islam

Mais, avant d’évoquer certains de ces thèmes et de ces hadiths, je dois signaler qu’à la fin de ce petit essai, figure une très bonne synthèse intitulée : « Nos positions fondamentales sur l’islam et les musulmans ».

Cette synthèse rappelle notamment que l’islam n’est pas seulement une religion, mais tout autant (sinon davantage) une idéologie politico-juridique. Elle rappelle aussi qu’il n’y a pas de rupture de continuité entre l’islam et l’islam radical.

Elle conteste surtout le projet de pénaliser « l’islamophobie », ce qui reviendrait tout simplement à interdire toute critique de l’islam. Projet tout à la fois liberticide et suicidaire.

Et cette synthèse redit aussi ce qui devrait être évident pour tout le monde, mais que nous devons sans cesse répéter dans le climat médiatique actuel : que nous pouvons fort bien critiquer l’idéologie islamique en respectant les musulmans. Je dirais même que les Français qui se penchent sérieusement sur les textes sacrés musulmans sont infiniment plus respectueux de leurs interlocuteurs que ces journalistes qui affirment péremptoirement ce qu’est le « vrai islam » sans avoir jamais ouvert le Coran.

Les Juifs et les chrétiens, pour ne rien dire des polythéistes, sont voués à l’enfer

Ces rappels étant faits, venons-en aux hadiths proprement dits. Ce sont donc de petits récits, écrits le plus souvent sous la forme : Untel a dit que… Le Untel en question étant un compagnon de Mahomet ou l’une des autorités islamiques.

L’objectif de ces hadiths, fixés canoniquement au IXe siècle, notamment par Al Bukhari, est d’offrir un cadre concret aux musulmans pour bien vivre selon l’islam. J’insiste donc, à nouveau, sur le fait que ces hadiths sont pratiquement aussi normatifs que le Coran lui-même.

Bon nombre de ces hadiths se concentrent sur l’unicité de Dieu et l’importance de suivre Mahomet (rappelant au passage que les Juifs et les chrétiens, pour ne rien dire des polythéistes, sont voués à l’enfer, contrairement à ce que ne cessent d’affirmer les commentateurs politiquement corrects).

Réglementation de la vie quotidienne

Mais beaucoup d’autres, les plus surprenants pour un Occidental, sont consacrés à la vie quotidienne. On y découvre une insistance particulièrement pénible pour le lecteur (je précise que Bernard Antony n’a retenu que quelques dizaines de hadiths représentatifs, mais que le corpus canonique en compte des milliers…) sur le fait que la femme n’est qu’une moitié d’homme, du fait de sa faible intelligence et de sa duplicité.

Je passe sur les peu ragoûtants hadiths relatifs à l’hygiène ou à ce qui est licite ou non durant les menstruations féminines. Ce sont également les hadiths qui, pour l’essentiel, fixent les peines judiciaires (amputation pour les voleurs, lapidation pour les adultères…). Certains textes nous semblent plus amusants, mais tout aussi exotiques, comme celui-ci : « Le Messager d’Allah a interdit le prix du chien, la dot de la prostituée et la rémunération du devin. »

La question de la finance islamique

Parmi les sujets qui seront déterminants pour la liberté de l’Occident dans les prochaines années, il y a, en particulier, la question de la finance islamique. Dans ce domaine, j’ai appris, à l’occasion de cette lecture, que la notion d’usure s’appliquait à toute vente à terme, ce qui devrait poser quelques problèmes moraux aux wahabites pétroliers. Mais, comme disait Tartuffe, il est des ac­commodements avec le ciel…

L’énumération des sujets abordés dans ce petit livre dépasserait largement le cadre de cette chronique, mais je vous invite bien volontiers, amis lecteurs, à découvrir le monde surprenant (et souvent révoltant) des hadiths si vous souhaitez parfaire votre connaissance d’un islam sur lequel la caste politico-médiatique nous ment à longueur de jour­née… 

Acheter l’islam ou la soumission au prophète en ligne 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tchekfou 38994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte