Magazine France

L'avion présidentiel, objet maudit de la vie politique française

Publié le 10 décembre 2013 par Juan
C'est l'un de ces scandales dont la Sarkofrance rafole, vraiment, à tout point de vue.
Il croyait bien faire. Un déplacement en Chine, bien officiel, pendant quelques jours, avec tout un aréopage de ministres et chefs d'entreprises. Jean-Marc Ayrault était ailleurs, loin de France, quand François Hollande faisait son sommet de l'Afrique à l'Elysée.
Et patatras.
Nelson Mandela décède, une cérémonie s'organise mardi. Et voici Ayrault contraint de rentrer plus tôt.
Jusque là, tout est normal, ou presque.
Notre premier des ministres ne part pas en Afrique du Sud ce mardi. C'est Hollande qui s'y colle, comme une soixantaine d'autres chefs d'Etat du globe. L'hommage est à la hauteur du personnage disparu.
Ayrault rentre donc plus tôt.
Ce n'est pas tout, voici que Sarkozy s'invite dans l'affaire. Nicolas Sarkozy lui-même, invité par François Hollande à venir participer aux hommages en l'honneur de Nelson Mandela. Sarkozy accepte, puis prévient. Il préfère encore prendre un vol séparé.
Et sur Twitter ou ailleurs, dans quelques sites d'information, dans quelques journaux télévisés, la nouvelle encombre un peu de notre temps.
En fait, il y aura deux avions.
Et l'on buzze, encore, et trop.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Juan 53884 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines