Magazine Humeur

Pitoyable comportement

Publié le 13 décembre 2013 par Regard

La droite qui a tué Philippe SEGUIN ne doit pas revenir.

Exit

« De toutes les haines recuites qui composent la droite parisienne -et elles sont nombreuses-, c’est sans doute l’un des tandems qui fonctionne le mieux (ou le pire) dans cette campagne. Avec, en filigrane, la lutte d’influence entre François Fillon et Jean-François Copé au sein de la fédération parisienne de l’UMP. Pierre Lellouche, député UMP proche de l’ancien Premier ministre, élu du 8e arrondissement, et Charles Beigbeder, donateur de l’UMP et proche de l’actuel président de l’UMP, pressenti pour atterrir sur les listes du même quartier de Paris. 

 Pierre Lellouche, député UMP de Paris, a invité ce 9 décembre Charles Beigbeder sur RMC à « aller se faire voir ailleurs » que dans l’arrondissement qu’il convoite et dont il est actuellement élu. Et l’invite à retourner tenter sa chance dans le 12e, arrondissement. » 

Voici les propos exacts de Pierre Lellouche :

Lui, il est dans le 12e. Il va peut-être falloir qu’il aille se faire voir ailleurs, si j’ose dire. Dans le 8e j’essaye d’avoir une liste d’union, depuis le début.

 

On a une candidate qui a été investie par la commission d’investiture, sous réserve d’une liste d’accord où je figurerais. 

Pierre Lellouche n’applique donc pas à la lettre les conseils de Charles Beigbeder, qui l’avait invité un mois plus tôt à « ne pas trop la ramener« dans les colonnes de 20minutes. Le frère de l’écrivain français défendait sa place de numéro 2 sur la liste du 8e arrondissement. « C’est un hommage aux milliers d’emplois que j’ai créés dans le 8e arrondissement », estimait-il notamment.

Mais Pierre Lellouche pense que c’est à lui que doit revenir la place de numéro 2 dans le 8e, derrière Martine Merigot de Treigny. Et menace d’une liste dissidente s’il n’obtient pas gain de cause :

S’il n’y a pas d’accord, je ferai moi-même une liste avec d’autres membres du Conseil municipal du 8e et ce sera une liste 8e. Parce que moi je suis conseiller municipal et sortant, et j’y habite.

Pierre Lellouche défend là son siège d’élu du 8e et le principe de « respect » des élus sortants. Même si, comme l’écrivait LeMonde, c’est surtout le pouvoir sur la circonscription qui se joue ici :

Je pense que Nathalie va au final, comme l’ensemble des députés UMP, faire appliquer les principes de notre parti, qui est qu’on respecte les parlementaires et les sortants. Et deux qu’on n’est pas un parti où on organise les parachutages et le tourisme électoral d’un arrondissement à l’autre.

Le cas du 8e arrondissement donne des sueurs froides à l’équipe de campagne de NKM. Au mois de novembre, ses proches ont dû menacer François Lebel, l’actuel maire «  qu’un hebdomadaire a classé comme le plus mauvais de Paris » cédant sa place, d’abandonner l’accord conclu préalablement s’il souhaitait figurer sur la liste UMP.

Paris ne peut être repris que si les équipes de l’UMP et associées sont compétentes, jeunes (si possible de moins de soixante ans de moyenne, honnêtes (l intégrité doit être sans faille). NKM a affirmé avec détermination ces critères notamment en suspendant 16 dissidents.

Courage, transparence, connaissance des dossiers, honnêteté sans faille, calme et excellence, solidarité , compassion, voilà les règles de vie que doivent suivre ceux qui postulent à tout mandat. Le peuple a besoin d’admirer ceux qu’ils choisissent.

La vérité , la notre ne peut être une « semblance » mais l’expression permanente de le comportement de tout élu.

Que chacun qui veule mériter la confiance se souvienne de ces mots de Kipling.

« Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d’un seul mot;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être qu’un penseur;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,

Tu seras un Homme, mon fils. »

Paris mérite l’excellence, Paris impose la solidarité.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Regard 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines