Magazine Info Locale

Réponse à Antoine Vielliard sur sa mise en cause de ma candidature à la mairie de St-Julien-en-Genevois

Publié le 15 décembre 2013 par Pierrehk

Je n'ai pas l'habitude de commenter les articles que peut écrire Mr Antoine Vielliard sur son blog Portevoix, blog pour lequel j'ai d'ailleurs maintenu un lien dans la colonne de droite de ce blog afin de faciliter la possibilité à mes lecteurs de lire ce qu'il peut y publier (alors que lui même a supprimé le lien qui existait sur son blog vers le mien), mais quand il me met en cause personnellement je me sens dans l'obligation de sortir de ma réserve, surtout quand ce qu'il écrit est faux et mensonger.

Ci dessous un extrait d'un commentaire qu'il adresse à l'un de ses lecteurs dans lequel il écrit que l'UMP m'a demandé en février de me présenter contre lui pour permettre de faire gagner la municipalité socialiste.

"Nous avons regardé le même match mais il semble que vous n'en connaissez pas les règles. Depuis que l'UMP a demandé en février dernier à Pierre Brunet d'être candidat pour essayer de faire la courte échelle à l'équipe socialiste sortante, notre groupe est composé de 7 élus. Jeudi soir j'avais le pouvoir de Frédéric Sansa qui était absent pour des raisons professionnelles. Il y a donc eu 4 absentions sur 7 ce qui compose la majorité".

Je ne peux laisser Mr Vielliard avec qui j'ai fait équipe en 2008 laisser dire n'importe quoi. Le complot de l'UMP qui l'empèche de gagner, il nous l'a déja joué en 2008, alors que Catherine Joubert et moi même , encartés à l'UMP, l'avions rejoint car nous avions cru à sa sincérité et à son projet pour St-Julien.

J'estime pour ma part que c'est sa négociation mal conduite avec Mr Bouchet et surtout son arrogance envers le candidat arrivé troisième qui a conduit un certain nombre d'électeurs de droite à se détourner de lui et à ne pas apporter leurs voix à notre liste.

Mais lui faire reconnaître qu'il ait pu faire une erreur, c'est trop demander au candidat MODEM, qui distribue bons et mauvais points à tout le monde sans jamais se remettre en cause, sûr de son infaillibilité. Un trait de caractère qui a conduit nombre de personnes qui le cotoient à s'en éloigner, que ce soit à la CCG, au Conseil Général ou au sein de sa propre équipe municipale.

Ce n'est pas l'UMP qui m'a demandé de monter une liste face à lui, c'est moi qui ai voulu me désolidariser de lui, de ma propre et seule initiative.

J'avais déjà été interpellé lorsque son leader François Bayrou votant officiellement pour François Hollande aux présidentielles 2012, je lui avais demandé pour qui il roulait et qu'il ne m'avait jamais répondu.

J'ai ensuite très mal vécu ses attaques insidieuses contre la municipalité actuelle, cherchant toujours à instiller la suspicion et le doute sur l'honneteté de gens qui, s'ils ne partagent pas nos idées, restent cependant des gens respectables qui ont d'ailleurs été réélus par les électeurs en 2008. Les attaquer sur leur probité comme il le fait est une injure faite à l'intelligence des  électeurs et j'ai annoncé officiellement lors d'un Conseil Municipal que je me dissociais totalement de ses insinuations malsaines.

Depuis qu'il a obtenu le poste de Conseiller Général de notre canton grace à la division de la droite, il tente la même manoeuvre pour discréditer toute candidature qui viendrait lui faire de l'ombre. Ainsi il a tenté de faire circuler le bruit que l'UMP n'était pas derrière la liste que je conduis, puis mis devant le fait accompli, il tente désormais de faire croire que l'UMP complote contre lui à travers moi.

Outre le fait que cela démontre l'égocentrisme de ce candidat qui croit que le monde tourne autour de lui, je ressens ses attaques comme injurieuses à mon égard. Je ne suis pas manipulé comme laisse accroire Mr Vielliard; c'est mon choix et c'est de mon seul plein gré que j'ai décidé de me porter candidat à la mairie. Non pour faire élire la liste socialiste comme veut le faire croire Mr Vielliard, mais bien pour la conquérir.

Mais cette tentative de conquête n'est pas justifiée par une quelconque ambition personnelle ou la volonté de préparer ma retraite comme il le laisse parfois entendre. Non, ma candidature est motivée par mon souhait de construire un vrai projet et par une ambition forte pour ma ville, celle où je suis né, où j'habite et où je travaille. Que je sache, alors que notre projet de ville, concret, détaillé et argumenté est en ce moment même distribué aux habitants de Saint-Julien, je n'ai pas encore vu le moindre début de proposition de la part du candidat Vielliard qui se contente d'incantations et de voeux pieux.

Quant à ses revirements de position sur le PLU, auquel il s'est dans un premier temps fortement opposé pour finalement s'abstenir jeudi soir, il suffit de s'adresser aux Conseillers Communautaires qui ont assisté à son esclandre lors du dernier Conseil pour savoir à quel point il est difficile de suivre les cheminements de sa pensée.

Pour conclure, non Mr Vielliard je ne me présente pas à la demande de l'UMP pour fairé élire la liste socialiste: je me présente pour conduire un projet ambitieux pour Saint-Julien et éviter que le désaveu actuel des Socialistes au niveau national, ne profite à un candidat dont le seul moteur est son ambition personnelle.

Mon équipe de rassemblement, avec des gens de sensibilités politiques différentes est soudée et tournée vers un seul objectif: trouver des solutions intelligentes et réalistes pour améliorer la vie des Saint-Juliennois. Je ne vous permets pas d'insulter leur engagement, qu'ils ont rendu public, alors que vous continuez à garder l'anonymat de la vôtre sous le prétexte que "la majorité des St-Juliennois savent à peine qu'il y a des élections municipales. Ils en ignorent la date." selon vos propres mots dans un commentaire du 14 décembre sur votre blog.

Quelle impudence vis à vis des habitants de notre ville, alors même que vous déployez une énergie considérable à les faire s'inscrire sur les listes électorales. Une nouvelle preuve de votre double discours qui ne prend plus. A force de travestir la vérité, vous vous faites prendre en flagrant délit, et cela j'espère que les électeurs ne l'oublieront pas lorsqu'il sera temps pour eux de décider à qui ils veulent confier les rènes de notre ville.

Pierre Brunet
Candidat à la mairie de St-Julien


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierrehk 642 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine