Magazine Cinéma

Piéta cinématographique

Par Videopaper

Piéta cinématographique
Regard tourné vers le sol, front plissé, il tient l'Arriflex II de ses  deux mains. Il vient certainement de finir un plan. Il vient certainement de dégager son oeil du viseur. Il vient de filmer. Il semble absorbé par ce qu’il vient de tourner.
 Comme sur certaine icône de Saint, on ne sait si l’expression du visage est douleur ou pensée. Il y a une grande spiritualité dans ce geste. Cette pose. Il semble être habité par une présence intérieure. Il semble habité par le geste de filmer. Ce n'est pas une expression unique, sur d’autres photographies de John Cassavetes on retrouve cette pose quasiment mystique. Presque une piéta. Ses mains tiennent la camera d'une façon charnelle. Ses mains tiennent la camera, la porte. Pas d'effort dans ce geste, mais une infinie douceur.
Cette photographie est très émouvante, car on ressent l’acte de filmer, l'engament de la prise de vue.  L'intimité avec l’outil camera. La proximité de l'image. Filmer c'est cela, un acte spirituel et philosophique, où esprit et raison se rencontre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Videopaper 36 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog