Magazine Politique

Accord sur la formation professionnelle : une pierre de plus vers une sécurité sociale professionnelle

Publié le 15 décembre 2013 par Letombe
Accord sur la formation professionnelle : une pierre de plus vers une sécurité sociale professionnelle

Le Parti socialiste se réjouit de l'accord trouvé par les partenaires sociaux cette nuit sur la formation professionnelle.

C'est une bonne nouvelle pour le dialogue social dont le président de la République a voulu faire une méthode de gouvernement : après celui sur les contrats de génération, après la sécurisation de l'emploi, après la qualité de vie au travail, c'est le quatrième accord de la feuille de route arrêtée en début de mandat.

C'est une bonne nouvelle aussi pour la protection et la progression des salariés tout au long de leur carrière : le droit à la formation professionnelle tout au long de la vie que le Parti socialiste défend depuis des années, va trouver une traduction concrète avec le compte personnel de formation (CPF), dont seront dotés tous les actifs, dès la sortie du système scolaire, qui sera alimenté et utilisable par les salariés tout au long de la vie, et financé par les employeurs à hauteur de 1% de la masse salariale. Après la généralisation des complémentaire santé, le droit à des mobilités professionnelles sécurisées, la pénalisation des contrats précaires au profit des CDI, c'est une nouvelle pierre importante dans la construction d'une sécurité sociale professionnelle.

C'est enfin une bonne nouvelle pour l'emploi et l'égalité réelle : alors qu'aujourd'hui la formation va aux plus formés et aux plus qualifiés, avec le CPF, avec la négociation désormais obligatoire des objectifs des plans de formation, avec des moyens financiers nouveaux, les salariés moins qualifies et les demandeurs d'emplois accèderont d'avantage à la formation professionnelle, pour progresser professionnellement et pour rebondir en cas de coup dur.

Le Parti socialiste souhaite que ces avancées trouvent leur traduction législative dans les meilleurs délais dès après le conseil des ministres du 22 janvier qui doit adopter le projet de loi comme annoncé par le ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

par Jean-Marc Germain, secrétaire national au Travail et à l'Emploi

et Pascale Gérard, secrétaire nationale à la Formation professionnelle et à l'Apprentissage


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines