Magazine Info Locale

Conseil municipal de Creil

Publié le 16 décembre 2013 par Jplegrand

Jean-Paul Legrand est intervenu en faveur du canal Seine Nord

La prise de position de Jean-Paul Legrand sur le canal Seine Nord au sein du conseil municipal n'a laissé personne indifférent. Si le groupe de Hicham Boulhamane a cru bon de s'abstenir sur un tel projet qui pourtant est primordial pour l'avenir et en particulier pour la création de milliers d'emplois, la réponse du maire à la déclaration de Jean-Paul Legrand a été de noter que la campagne électorale avait commencé au sein du conseil sans avancer d'autres arguements. Quant à M. Belmhand il a préféré manier  l'insulte en déclarant Jean-Paul Legrand de menteur. Celui si lui a rétorqué aussitôt que si l'insulte pouvait peut être attirer l'attention de la presse, M. Belmhand était bien incapable d'avancer le moindre argument tout simplement parce qu'il ne connaît pas les dossiers. Une partie importante du public a alors applaudi aux propos de J.P. Legrand ; Quant au groupe de Lutte ouvrière il a dit son opposition au projet estimant que cela allait permettre aux patrons d'exploiter les travailleurs, une rengaine complètement surréaliste et irresponsable en période de crise et que les habitants des quartiers populaires et les salariés apprécieront à sa juste valeur.

Déclaration de Jean-Paul Legrand, maire-adjoint
Conseil municipal du 16 décembre 2013


Je me réjouis de la remise au ministre des transports du rapport de la mission de reconfiguration du projet de Canal Seine Nord Europe. Avoir trouvé des pistes de réduction budgétaire, ainsi qu’un nouveau modèle de financement devrait, je l’espère faire pencher la balance en faveur de la réalisation de ce projet.
Le Canal Seine Nord Europe représente une chance unique pour notre territoire. La lettre ouverte au président de la république datée du 10 décembre 2013 et signée par des présidents des CCI, des élus ainsi que des chefs d’entreprises, et appelant au lancement opérationnel du projet, montre à quel point celui-ci est attendu. Je souligne que parmi les signataires, figurent le président de la CCI de l’Oise, mais quasiment aucun élu de notre région Picardie et de notre département hormis M. le député Olivier Dassault. Il est vrai qu’il y a quelques mois le Président du Conseil Régional de Picardie avait donné le ton en n’apportant pas un soutien franc et déterminé au projet. Le manque d’intérêt d’un certain nombre d’élus isariens en particulier me semble hautement préjudiciable alors qu’il s’agit de s’engager de façon beaucoup plus offensive pour sa réalisation. Je regrette que Creil par exemple n’ait pas apposé sa signature sur la lettre adressée au Président de la République, ce qui nous aurait permis de cosigner avec des élus aussi divers que Marine Aubry, Marie Christine Blandin, Alain Boquet et je l’ai dit Olivier Dassault. C’était l’occasion de montrer que nous voulons la réalisation de ce projet en dehors des rivalités politiciennes et que nous voulons rassembler très largement pour le réussir. Encore une fois M. le Maire, c’est une occasion que vous avez ratée, qui démontre un certain état d’esprit, une véritable incapacité à se joindre à des voix différentes de la vôtre.
Car nous devons tout faire pour que ce projet aboutisse, en effet il fera de notre département une plaque tournante du commerce européen, lui donnant ainsi des atouts fondamentaux et améliorant considérablement son attractivité. Ne pas s’y intéresser pour des raisons strictement politiciennes est totalement irresponsable. Il faut informer les Creillois des retombées potentielles de ce projet, leur permettre d’y prendre part et surtout, apporter notre appui aux entreprises et aux chambres de commerce qui je le rappelle ont dans l’Oise et en Picardie signé la pétition de l’Adéroise en faveur du projet du canal Seine Nord Europe.
Pour ma part, vous le savez, j’ai toujours soutenu ce projet même lorsque dans cette assemblée beaucoup disaient qu’il était mort. Ces élus hélas ne se sont jamais vraiment intéressés au dossier, ils n’ont jamais participé aux nombreuses rencontres que j’ai organisées pour informer les citoyens, les chefs d’entreprises et les élus. Ils auraient pu m’accompagner lorsque j’ai rencontré le Ministre et ses conseillers, mais ils ont brillé par leur absence dans toutes les rencontres nationales et interrégionales sur le sujet. Chacun sait que l’économie fluviale à laquelle j’attache une très haute importance peut devenir un atout considérable pour le développement de Creil. Encore faut-il en connaitre les dossiers, encore faut-il se battre au quotidien pour leur avancée et cesser de douter de Creil. Pour cela il faut cesser de passer son temps en polémiques vaines qui donnent une image peu attractive de notre ville. Oui Creil peut s’enrichir, Oui Creil peut se relever et elle ne le fera que si on la débarrasse de tout ce qui divise et de tout cet esprit partisan et sectaire qui depuis des années enfonce Creil dans les difficultés. Je vais donc continuer à me battre pour le canal Seine Nord Europe qui avec la future liaison Roissy Picardie sont deux atouts importants pour l’avenir de notre ville.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jplegrand 1025 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine