Magazine High tech

Sega 3D Classics : 3D comme dignes, délirants et délicieux

Publié le 17 décembre 2013 par Be-Games @be_games

En termes de classiques, Sega peut en remontrer à pas mal d’éditeurs. La firme japonaise aime le prouver encore et encore en exploitant à fond son catalogue historique. « Pas le choix, Sega ne fait plus que des jeux de merde depuis dix ans » disent les joueurs branchés, plus attachés au triple A qu’un vieux loup de Standard & Poor’s. Laissons ces justiciers de forum dans leur trip et reconnaissons honnêtement que Sega n’hésite jamais à se refaire de la thune sur ses vieilleries. Mais bon, où est le mal si ça lui permet de sauver Atlus de la dégringolade ? Ça ne vous fait pas plaisir que votre pognon soit réinvesti dans le milieu ? Moi si, et encore plus lorsque mon argent a été bien dépensé. Au fait, je vends des cartes de soutien au profit des bonnes œuvres de Sega : 5 euros et tous les tickets sont gagnants.

3D Space Harrier

Je vous ai déjà parlé de Space Harrier en évoquant la sortie de sa version 3DS au Japon. Celle-ci est désormais arrivée en Europe à la vitesse d’une Xbox One traversant la frontière française (ouais Microsoft, je vais te le reprocher dans tous mes articles, TOUS*). En résumé, Space Harrier, c’était de la 3D factice fantasmée par le génial Yu Suzuki. Aujourd’hui, on ne rêve plus, la 3D est devenue une réalité, notamment sur la portable aux cinquante éditions spéciales. Et pour vous dire mon sentiment profond, la 3DS eût été inventée pour Space Harrier que ça ne m’étonnerait pas.

* à moins que tu nous envoies une console debug bien entendu…

9316741398_f770500a96
Ce rail shooter ancestral, qui reste impressionnant de nos jours, est très spectaculaire avec la 3D relief. Le défilement rapide dans la profondeur donne de superbes sensations, encore amplifiées par les petits mouvements de la borne. L’immersion est incroyable grâce à ce cadre mobile qui oscille en fonction de vos déplacements. L’écran qui remue (raisonnablement) reproduit la perception physique du jeu sur la borne, dont les bruits mécaniques peuvent même être activés en option. La toute grande classe !

L’autre intérêt du relief réside dans la jouabilité. Alors que les arbres fantastiques nous arrivaient dans la tronche sans prévenir, on les distingue ici dans le fond de l’affichage et les éviter est bien plus simple. Même remarque pour les tirs ennemis, en particulier ceux des boss. Si vous ne ressentez pas cette aisance en jouant (vous le faites exprès pour m’ennuyer hein ?), vous l’observerez sur le replay enregistré automatiquement. La vidéo est l’un des bonus de cette version, entre autres options bien pratiques (réglage de la taille de l’écran, de la difficulté et de la vitesse de tir, juke box, etc.). J’arrête ici et je passe à la suite, parce qu’il y a encore du bon. Une autre carte de soutien à 5 euros ?


Télécharger | Convertir en MP3

3D Super Hang-On

La série Hang-On, je pourrais en parler pendant des pages et des pages (je l’ai d’ailleurs fait sur le site Grospixels si ça vous

9316741304_0d5b51b283
intéresse). Super Hang-On en est le deuxième épisode et le plus abouti en arcade. Qui eût cru que la meilleure conversion de cette borne majestueuse tournerait sur une console portable ? Tel est pourtant le cas grâce à cette 3D de folie, particulièrement adaptée à un jeu de course, qui remplace la technique de grossissement des sprites utilisée dans le jeu original. Mieux encore, comme dans 3D Space Harrier, le bord de l’écran est réservé au cadre de la borne assis et debout (oui « couché » aussi si ça te fait plaisir Medor). Avec cette borne qui s’incline comme une motocyclette (comme disait votre papy), l’impression est saisissante. On active l’option comme ça pour essayer et on ne peut plus s’en passer par la suite.

Parmi les ajouts apportés par rapport aux précédentes conversions, la gestion de la difficulté est la plus intéressante.

11072445565_1ae09eaa12
Parallèlement au réglage du temps imparti entre chaque checkpoint, le menu d’options vous permet aussi de configurer le rebond contre les motos du trafic. Au plus petit réglage, vous passez au travers des motards comme si vous frôliez Nathalie Portman après son régime Black Swan. Au réglage le plus élevé, ce sont de bons gros motards moustachus qui vous envoient dans le décor à la moindre touchette. Voilà qui rappelle que Super Hang-On est un jeu de course basé essentiellement sur l’évitement, dans la grande tradition des Turbo et Enduro (que la PS4 est, paraît-il, capable d’émuler en 1080p 60 FPS, la Xbox One n’allant pas au-dessus d’un 720p 30 FPS – mais « constant ! »).

Difficile d’imaginer que Space Harrier et Super Hang-On avaient encore de la ressource en 2013 pour se présenter dans leur meilleur portage. Fous de ces jeux d’arcade, les développeurs du studio M2 ont bossé très dur pour arriver à ce résultat. Et quand ce travail d’orfèvre les fatigue trop, ils décident de porter un jeu Megadrive.


Télécharger | Convertir en MP3

3D Sonic The Hedgehog

11180254545_297caa37a5

Le spin dash en option

Tiens, un portage de Sonic 1, ça faisait longtemps… Avant la conversion très attendue sur tondeuse à gazon autotractée, Sega nous ressort ce sacré Sonic dans la gamme 3D Classics. Comme les vingt (au bas mot) dernières versions du hérisson, celle-ci est superflue. Mais Sonic 1 n’en reste pas moins un meilleur jeu de plateformes que 95 % de la concurrence.

Contrairement aux deux jeux admirés ci-dessus, Sonic est un choix incongru en 3D… à moins de considérer que n’importe quel jeu gagne à s’afficher en relief. C’est le cas de Sonic en tout cas, dont les différents plans sont ainsi rendus soit dans la profondeur, soit en surimpression. Les petits personnages ressemblent eux à de petites figurines, dans le style des combattants de Street Fighter 4 sur 3DS encore. Futile, mais sympa.

Nous voici seulement arrivés à la moitié des 3D Classics sortis jusqu’à présent en Europe. Néanmoins, comme le recommande votre 3DS, faites des pauses entre deux parties en relief si vous ne voulez pas avoir les yeux de Darry Cowl ou de Michel Dardenne (tous deux morts, la preuve). Rendez-vous donc la semaine prochaine pour la suite, avec Galaxy Force II en vedette.

Comments


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Be-Games 2239 partages Voir son profil
Voir son blog