Magazine Humeur

Comment rester digne pendant le repas de noël en entreprise

Publié le 17 décembre 2013 par Tewoz @tewoz

A l’approche des fêtes de fin d’année, les cantines d’entreprises proposent généralement un repas spécial.
Est-ce pour faire plaisir ou pour faire oublier dans la graisse confite qu’on pourra encore se carrer dans l’oignon braisé toute éventualité de promotion, je ne sais pas.
Dans tous les cas, la question se pose.
Faut-il y aller ?
Et comment se comporter si on y va ?

Malgré mon rejet du concept même de Noël en entreprise et ma haine profonde pour tout ce qui se rapproche de près ou de loin à une cantine, j’avoue être allé au repas de noël, pour la simple et bonne raison qu’on ne dit pas non à un repas gratuit. Surtout quand il y a du foie gras, du cerf, des marrons, du fromage, du gâteau au chocolat et même un café.
S’offraient alors 2 possibilités :
- manger avec mes collègues
- manger seul.

Il est évident que j’ai choisi la 2em option.
Je me suis rendu seul et en horaire décalé à la cantine, et j’ai mangé avec le walkman vissé sur les oreilles (oui j’ai un walkman , je suis un enfant des années 70 moi).
Pourquoi seul ?
Tout simplement parce que le foie gras s’accommode très mal des incidents de production que ne manque pas de nous remémorer notre chef en toutes circonstances.
De même, manger avec celui qui est censé nous évaluer à un moment ou à un autre implique une retenue qui peut entrainer une mauvaise digestion, des crampes d’estomac, une crise de foie, ou une sérieuse envie de vomir.
Et accessoirement, je vois assez mes collègues pour ne pas avoir envie de les voir se bâfrer, salissant leur belle chemise acheté pendant les soldes, parce que « c’est bien les chemises, mais c’est cher alors je les achete pendant les soldes, ou sur ventes-privées-point-com, c’est bien ventes-privées-point-com, tu devrais y aller ».

repas_noel_entreprise

La pertinence de ma décision n’a pas tardé à me sauter au visage :
- un membre de l’équipe qui est venu squatter les places libres à côté de moi a renversé son cocktail non pas sur sa chemise, mais sur son pantalon, ce qui m’a fait pouffer
- ils n’ont pas arrêté de parler de boulot.
Leur chef était là, et, profitant de la présence de son équipe au grand complet, il a méthodiquement questionné chaque personne pour avoir un état d’avancement.
Comment je le sais avec mon walkman auto reverse sur les oreilles? Je n’avais tout simplement enregistré qu’une face de ma cassette. Ca m’apprendra à toujours faire le boulot à moitié.

repas_noel_entreprise_collegue

Le pire dans tout ça, mon chef est allé au repas de noël avec ses copains chefs et les gars de mon équipe ont parlé vacances.
Je m’en fou, j’ai eu 2 fois du foie gras.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tewoz 6806 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines