Magazine Bons plans

Ecouter son horloge biologique pour ne plus regarder son horloge au bureau

Publié le 17 décembre 2013 par Zzscilly
Par Laura LeclèrePour en savoir plus sur Laura : http://www.viadeo.com/profile/00220vg8uem1386y
Ecouter son horloge biologique pour ne plus regarder son horloge au bureauL’horloge biologique c’est la structure interne qui indique à notre organisme ce qu’il doit faire et comment réagir, en lien avec l’alternance jour/nuit ou veille/sommeil : c’est ce qu’on appelle le rythme végétal circadien qui revient de manière régulière toutes les 24h.
C’est ainsi que notre corps se met en état de veille quand le jour se lève, que nos yeux piquent de sommeil quand la nuit tombe ou que notre ventre gargouille et que l’on se sent faible quand on a faim.

Ecouter notre corps et notre horloge interne c’est se donner les moyens d’être en bonne santé. Repérer les signaux d’alerte et faire attention à soi est essentiel à notre bon fonctionnement.Voici pour vous le planning de notre fameuse horloge et dites-vous bien qu’il ne sert à rien d’aller contre notre nature si bien faite ! On se chou-chou-te !

  • 6h : le corps se réveille lentement      
  • de 7h à 8h : La sécrétion de cortisol et de catécholamines est à son maximum. Bonne nouvelle ce sont les hormones qui dégradent le sucre alors on en profite pour se faire un petit-déjeuner copieux de tout ce qu’on ne pourra plus manger le reste de la journée
  • de 10h à 12h : Grâce au taux de sucre et d’oxygène dans le sang qui est optimal, notre efficacité cérébrale l’est aussi. Résultat : à nous les activités intellectuelles !
  • de 13h à 15h : Notre corps a faim puis arrive l’heure de la première période de baisse de la vigilance. Dès les premiers signes de fatigue, l'idéal serait de s’accorder une sieste d’une vingtaine de minutes... On ne cherche pas à lutter, c’est malgré nous, c’est physique, c’est biologique, c’est dame nature qui a décidé ! Mais si faire la sieste au bureau ne vous semble pas évident, le plus simple est de marcher quelques minutes pour vous oxygéner et recharger les batteries.
  • Vers 17h : seconde période à taux de sucre et oxygène au top et donc seconde période pour se mettre aux activités intellectuelles et la bonne période pour une activité sportive.
  • Le soir : aaah nous voilà rentré chez nous, c’est la période méritée de repos. Le repas se veut léger, l’ambiance conviviale (on fait l’effort de laisser ses tracas au boulot et on calme les enfants). Vers 22h30 vient la seconde période de baisse de la vigilance. On n’oublie pas de préparer ses affaires pour le lendemain et tout le toutim (Cf Les Commandements de la Journée PresqueParfaite) et on se laisse délicatement sombrer.

Bonne nuit et à bientôt ! 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zzscilly 81 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte