Magazine Séries

Critiques Séries : Witches of East End. Saison 1. Episode 10.

Publié le 17 décembre 2013 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2013-12-16-20h21m19s19.jpg

Witches of East End // Saison 1. Episode 10. Oh, What a World !.
SEASON FINALE


Comment mieux achever une série qu’en lui donnant un final extrêmement raté ? Non pas que Witches of East End ne vient pas à bout de certaines intrigues mais simplement que la série ne va pas du tout dans la direction que j’aurais aimé que la série prenne. Surtout que les perspectives amenées avec le cliffangher ne m’intéressent pas vraiment. Du coup, je ne pense pas revenir la saison prochaine. Désolé les sorcières mais c’est comme ça. Il fallait que la série soit plus convaincante et qu’elle me donne envie de rester. Mais le côté cul-cul la praline de la relation entre Freya et Killian m’a littéralement achevé. Maintenant, cet épisode parvient tout de même à conclure certaines intrigues particulièrement douloureuses de cette saison. A commencer par Ingrid et son bibliothécaire. C’était l’une des intrigues les plus chiantes de toute l’histoire des séries de sorcières. Franchement, je me demande où ils ont été chercher leur histoire d’Asgard mais cela aurait pu être introduit de manière bien différente. On ne va pas voir dans cet épisode à quoi ce monde ressemble, cependant il faudra attendre la saison prochaine une fois qu’elles auront ouvert le portail en entier.
Ce serait rigolo tout de même que Asgard soit le Asgard de Thor. Mais je pense que je rêve un peu (même si je dois avouer que c’est l’un des trucs les plus drôles et que cela me donne presque envie de revenir un seul épisode afin de voir l’envers du décor). Au-delà d’Asgard, nous avons le face à face tant attendu entre Joanna / Wendy et Penelope. La série se sert de cela en guise de grande bataille sauf que cela ne donne pas vraiment l’impression que c’est quelque chose de réellement grandiose. Malgré tout, je dois avouer que de voir Virginia Madsen être balancée dans un four tel une dinde que l’on aurait eu envie de rôtir c’était assez drôle. Et justement, je pense que s’il n’y avait pas de quoi rire (légèrement) dans Witches of East End, je m’ennuierais encore plus. La série a de bonnes idées certes mais globalement cela manque de pas mal de choses. Et notamment de rythme entre les intrigues car j’ai plutôt eu l’impression que l’épisode enchaînait tout un tas de trucs sans réellement rechercher à ce que le tout soit cohérent. Certes il y a des liens entre les histoires mais tout n’est pas aussi lisible que j’aurais aimé que cela aurait dû l’être.

vlcsnap-2013-12-16-20h32m27s36.jpg
En tout cas, Freya quant à elle ne fait pas semblant pour ce qui est de la niaiserie. La pauvre était au niveau le plus bas de l’épisode. Elle m’a tellement ennuyé. Alors certes, il fallait que l’on arrive au bout de son histoire avec Dash mais peu importe, c’était lent et pas passionnant pour un clou. Je pense que la série avait largement de quoi nous amuser beaucoup plus avec ses personnages et ce n’est pas du tout ce qu’elle fait. A mon grand damne bien évidemment. Freya se prend trop au sérieux, sauf quand elle retrouve ses pouvoirs et qu’elle allume une voiture à sa guise. Ca c’était un peu plus cocasse mais ce n’est pas suffisant non plus. En tout cas, Witches of East End est l’une des plus grosses déceptions de toute cette rentrée (déjà bien fournie en déceptions). Je n’attendais pas quelque chose de grandiose mais quelque chose dans l’acabit de Eastwick, surtout que c’est la même créatrice derrière la série. Et du coup il n’y avait pas d’histoire d’homme mystérieux avec un énorme pénis, mais des querelles d’adolescentes et des passages secrets.
Note : 4/10. En bref, une fin de saison cul-cul la praline.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17982 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines