Magazine

À peine élue, la nouvelle patronne d'EELV a des problèmes internes.

Publié le 17 décembre 2013 par Jorge
À peine élue, la nouvelle patronne d'EELV a des problèmes internes.Ces verts ont été longtemps, bien trop longtemps en fait, un espoir de renouvellement politique en France, particulièrement pour une gauche en mal de ponts avec la réalité contemporaine.
Ils auraient pu également représenter une ouverture vers une approche économique, un « système » économique différent, non seulement respectueux de l'environnement, mais, peut-être surtout, capable de proposer une autre éthique de vie, un humanisme renouvelé.
Faut en rabattre.
Les querelles internes, qui rendent difficile la synthèse d'une ligne crédible ; un comportement de cour de recréation où chacun joue à son jeu dans son coin préféré, ont sérieusement écorné l'image des partis « verts » et l'espoir de voir sortir quelque chose de global de leurs conciliabules.
C'est dommage.
Il n'est sans doute jamais trop tard pour mieux faire, mais alors il faudra un tel changement d'attitudes personnelles, peut-être un changement de génération...
Je ne sais pas si je vivrais assez vieux pour voir ça.
Jorge

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jorge 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog