Magazine

Les indigènes du communautarisme

Publié le 09 mai 2008 par Micheljanva

Refusant à la fois l'intégration et l'assimilation (comparée à la colonisation), les communautaristes anti-français ont défilé hier en toute impunité. Houria Bouteldja, qui avait traité les Français de souchiens (ou sous-chiens...), refuse les racines de la France (les racines... c'est la race et la race... c'est raciste - merci le syllogisme). Voir le reportage effectué par nos amis d'e-deo.

On refuse l'identité du pays d'accueil et on se plaint en même temps de la différenciation qui s'ensuit...

Pour notre part, nous rappellerons sobrement ce passage du catéchisme de l'Eglise catholique :

"Les autorités politiques peuvent en vue du bien commun dont ils ont la charge subordonner l’exercice du droit d’immigration à diverses conditions juridiques, notamment au respect des devoirs des migrants à l’égard du pays d’adoption. L’immigré est tenu de respecter avec reconnaissance le patrimoine matériel et spirituel de son pays d’accueil, d’obéir à ses lois et de contribuer à ses charges." [CEC n°2241]

Michel Janva


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte