Magazine Médias

Trois applications au banc d'essai

Publié le 21 décembre 2013 par Npcheynel @journalismes

De l'info en continu

Le point fort des applications iPad est de donner aux lecteurs une information de dernière minute, presque en temps réel. La mise à jour de la publication des articles se fait constamment sur l'application du Parisien. Pour les plus pressés, le bouton "actualiser" (placé en haut à droite) permet, après quelques secondes de chargement, de rafraîchir la page. L'appli charge les dernières actualités quand l'iPad est connecté à Internet, ce qui permet de lire les articles même sans réseau.

Sur Le Monde, aucun bouton pour accélerer l'arrivée de nouveaux articles. La mise à jour est automatique (à condition d'être connecté au réseau internet). L'appli indique en temps réel quelle rubrique est actualisée. Idem pour Libération. Aucun bouton "actualiser" a l'horizon, mais une indication qui précise la date et l'heure de la dernière mise à jour.

Le bouton Le bouton "actualiser" rafraîchit la page sur les dernières actualités.
Pour facilier la navigation sur tablette, les trois applications classent leurs articles dans des rubriques, somme toute classiques pour certaines (économie, politique, international, société, culture ou sport) ou plus originales pour d'autres (éducation pour Le Monde, Sexe & genre pour Libération, ou Automobile pour Le Parisien). Ces rubriques répertorient tous les articles portant sur leur thème, les classant par ordre chronologique, du plus ancien en bas de page au plus récent en haut de page.

Les articles de la rubrique "A la Une" sont toujours placés en haut de l'écran sur la page d'accueil, accompagnés d'une photo ou d'une vidéo. Les applications multiplient les rubriques (jusqu'à quinze pour Le Monde). Un moyen de cibler ses recherches de lecture.

Un accès gratuit et illimité

Les trois applications offrent aux lecteurs des articles gratuits et des articles payants, sous réserve d'abonnement. Sans faire partie du cercle fermé des abonnés, il est tout de même possible de lire certaines productions mises à la disposition des lecteurs. Les journaux partagent sur leur application les contenus rédactionnels mais aussi un large choix de vidéos ou de photos.

Libération agrémente par exemple ses articles du pictogramme "play" pour mentionner l'existence d'une vidéo qui illustre le sujet. Le Parisien propose quant à lui de choisir son article à partir d'une galerie photo que l'on fait défiler horizontalement d'un glissement de doigt. Sur sa page d'accueil, l'application du Monde   liste pas moins de 20 articles accessibles gratuitement. Pas moins de 20 articles sont disponibles sur la page d'accueil de l'application du Monde. Pas moins de 20 articles sont disponibles sur la page d'accueil de l'application du Monde.

JT pour "Journal Tactile"

Pour aller plus loin dans ses connaissances, les applications iPad suggèrent à leurs lecteurs de s'abonner à leur contenu numérique.
Les abonnés du Monde ont le privilège de découvrir dès 14 heures, tous les jours, des articles à paraître dans la version papier ou dans les suppléments du journal du soir. Depuis juin 2013, le nouveau "journal tactile enrichi" du quotidien Le Monde propose des contenus multimédias (infographies, vidéos, portfolios) pour accompagner les articles. L'édition Premium autorise à feuilleter le journal et à avoir accès aux éditions du mois écoulé, à sauvegarder les articles dans ses favoris (puis les retrouver sur son iPhone ou sur le site internet) et offre la possibilité de personnaliser les alertes. Être abonné permet aussi aux lecteurs de réagir rapidement à l'actualité, en postant des commentaires, visibles au bas de chaque article par les autres utilisateurs. Les lecteurs peuvent souscrire un abonnement numérique aux médias sur les applications. Les lecteurs peuvent souscrire un abonnement numérique aux médias sur les applications.
L'abonnement proposé par Libération offre un accès au volet "journal numérique", c'est-à-dire un accès illimité aux archives et la possibilité de feuilleter le journal la veille au soir (à 23 heures) de sa parution. Le journal est enrichi par rapport à sa version papier en contenus multimédias (plus de vidéos notamment). Les lecteurs abonnés bénéficient d'un accès privilégié à tous les articles du journal sur tablette.

 Enfin, sur l'application du Parisien, être abonné c'est accéder à davantage de photos et vidéos et recevoir les suppléments du journal (l'hebdomadaire Le Parisien Economie et le mensuel La Parisienne). Le quotidien permet aussi dans son offre abonnement d'être informé sur des sujets locaux. Grâce à la double casquette du Parisien,  qui est à la fois un journal régional et national, l'application propose un accès aux 10 éditions départementales. De plus, les lecteurs ont accès tous les jours au "journal tactile" et peuvent sauvegarder les articles qui les intéressent.

Surfer sur la nouveauté

Si les applis iPad reproduisent dans les grandes lignes la version papier ou le site internet du journal, du moins en apparence, la tablette possède un avantage, qu'explique Fabien Le Brusq, responsable mobile au sein de la rédaction du Parisien. "La valeur ajoutée de l'application sur tablette, c'est sa capacité à s'adapter au support et à utiliser les usages de l'iPad".

Et les applications usent de ces avantages d'ergonomie qu'offre la tablette. Libération a mis en place un système de "bandes glissantes" qui défilent d'une simple action de doigt. Chaque bandeau horizontal représente une rubrique du journal. Ils permettent un accès direct à tous les articles répertoriés dans le même thème.

Des outils permettent de partager un article par mail ou sur les réseaux sociaux. Libération et Le Parisien proposent d'agrandir ou de réduire la taille de la police pour un meilleur confort de lecture. Leurs articles se lisent en pleine page, sans publicité ni fil info sur le côté. Le Monde permet aux lecteurs de voir les réactions des internautes sur un sujet, et de commenter les articles, seulement si l'on est abonné. Sur l'application du Parisien, il est possible de réagir avec ou sans compte. Le Monde propose à ses abonnés de commenter l'actualité. Le Monde propose à ses abonnés de commenter l'actualité.

Le petit "+" de chaque application

Le Parisien propose une fonction exclusive et pertinente sur iPad : le système de la géolocalisation de l'information. À partir de la barre d'icônes de la page d'accueil, le lecteur accède à une mappemonde qui référence les dernières actualités par lieux. En cliquant sur un des pays qui fait l'actualité, un bandeau vertical apparaît sur la droite, listant l'ensemble des articles en rapport avec le sujet. L'outil Map monde est développé sur iPad par Le Parisien. L'outil Map monde est développé sur iPad par Le Parisien.
L'application de Libération est d'une grande facilité d'utilisation. Adaptée au support, elle permet de sélectionner un article et de passer de l'un à l'autre. Un logiciel ergonomique qui a pleinement été conçu pour l'iPad. Le plus des abonnés ? Avoir accès à toutes les Unes parues depuis 2009, grâce à une recherche par jour, mois et année. L'application de Libération fonctionne grâce à des bandes glissantes qui correspondent aux rubriques. L'application de Libération fonctionne grâce à des bandes glissantes qui correspondent aux rubriques.
Sur l'appli du Monde, un premier rubricage en-haut de l'écran renvoie le lecteur dans les catégories Télézapping, Images et Vidéos. Toute l'actualité s'y raconte en images animées. Le Monde a adapté son information au support tactile, permettant une entrée directe par l'image. Les sujets traités en vidéo sont très variés et permettent de revenir sur une actualité passée de quelques jours.

L'avis des lecteurs

Les applications ne sont pas toujours une grande réussite en termes de réalisation. Des aspects qui n'échappent pas aux utilisateurs qui s'empressent de partager leurs points de vue sur Internet.
Plusieurs commentaires de lecteurs critiquent la nouvelle version du Monde. "La pub tue le plaisir de lire" dit l'un, quand un autre demande de ne "pas [la] mettre à jour ". En cause, le bandeau de publicité qui entrave l'écran et qui est omniprésent.

 

L'avis des utilisateurs de l'application du Monde, concernant la rubrique TéléZapping. L'avis des utilisateurs de l'application du Monde, concernant la rubrique TéléZapping.
Si lors du lancement de Libération sur iPad en 2011 des lecteurs déploraient le prix élevé pour une lecture en Edition Abonnés sur un format PDF, d'autres soulignaient la vitesse de chargement de cette application. Commentaire d'un utilisateur de l'application de Libération lors du lancement de sa nouvelle version en mai 2011. Commentaire d'un utilisateur de l'application de Libération lors du lancement de sa nouvelle version en mai 2011.
Pour les lecteurs du Parisien, le plus contraignant, ce sont les bugs récurrents constatés. Les médias tentent de remédier à ces problèmes par des mises à jour régulières.


Pour lire Le Parisien sur Ipad il faut desinstaller l'application, la réinstaller, remettre ses identifiants et, magie, ça marche. Simple.
— Alexandra Jabbour (@alexjabbour) 31 Mars 2013

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Npcheynel 3147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines