Magazine Humeur

Hidalgo et Campion : la nunuche et le manouche !

Publié le 21 décembre 2013 par Delanopolis
Remarquable publi-reportage du Monde cette semaine, au sujet de la soirée endiablée où Hidalgo a reçu le soutien, à la guitare, de Marcel Campion, alias le "prince des forains". Un petit rappel des hauts faits de ce converti au delano-boboisme à Paris est le bienvenu ! Hidalgo et Campion : la nunuche et le manouche ! Marcel Campion, vous connaissez ?

Cliquez LA, et le Delanopolis vous rafraîchira la mémoire puisqu'il fut le premier, en 2008, a dénoncer cette nouvelle collusion.

Ayant imposé au forceps ses baraques dans les jardins des Tuileries et des Champs-Elysées, ayant dû renoncer à installer sa grande roue place de la Concorde à l'année uniquement parce qu'un jugement extrêmement sévère l'avait financièrement étranglé, il a su louvoyer et s'attirer peu à peu les bonnes grâces des "socialistes" parisiens, toujours avides de relais politiques. La grande roue revint, toujours aussi disgracieuse, obturer la perspective majeure de Paris près de deux mois durant.

Bref, on est dans le clientélisme total et ce gentil organisateur de fêtes foraines, qui bénéficie de sympathiques autorisations sur la plus belle avenue du monde, dont il n'hésite pas à dégrader l'allure, a décidément le sens de l'opportunité ... Hidalgo ne doit pas être au courant davantage de la polémique qui a suivi un reportage télévisé sur les pratiques peu reluisantes de Campion : voir ICI.

Quant à la risible description des pseudos people qui entourent désormais Hidalgo en se donnant des frissons de manouchisme à bon compte, elle permet de mesurer le degré de médiocrité artistique et politique qui caractérise ces nouveaux cuistres.

Musique !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines