Magazine Société

Carvounas exclue! On s'en balance! Car la vraie exclusion est sociale avec le 1er janvier 2014 noirci d'augmentations

Publié le 21 décembre 2013 par Micheltabanou

 

Il en a des lettres à écrire, ces jours çi,  le sénateur Carvounas! Ils en ont de la chance ces destinataires du précieux document signé par le premier fédéral! Moi il n'a jamais répondu à mes courriers - des courriers sérieux - graves mêmes! Et pourtant elles en appelaient des réponses ces lettres! Il y en a une même, je m'en souviens, que j'avais co-adressé au Président de la République pour défendre une cause et un travail documentaire sur l'inceste... à laquelle j'ai rapidement reçu un mot courtois et élégant, un mot de soutien appuyé! Avec d'ailleurs quelques temps après un écho lumineux de la Ministre N. Vallaud Belkacem! Le niveau est différent, j'en conviens et vouloir établir une comparaison est indécent! Me concernant ma boite est vide.

Revenons à cet exercice de plumitif dont le destinataire, vous vous en doutez, se contrefout: envoyer des lettres d'exclusions! Chez nous, à Fontenay, le cadeau  sera pour ma collègue M. Michon qui dans son choix de s'allier au modem n'a que faire des injonctions carvounasques! Il doit en être de même pour les autres... C'est le temps des exclusions au PS. Ceux qui flirtent avec la droite ou ceux qui s'ancrent à gauche pour défendre encore ce qu'il reste à défendre dans un contexte politique suicidaire et sombre pour le PS. Je songe aussi à ce groupe socialiste au Conseil Municipal qui vient de perdre, pour des raisons différentes, 6 membres! Un bilan élogieux pour son omni président P. Bedouret! Omni président dis-je car jamais il n'a songé à respecter le règlement intérieur de son groupe qui stipulait un renouvellement annuel Nous étions jugés tous trop peu fiables politiquement pour mener à bien cette mission! Ce PS s'effrite, se délite et surtout n'a de valeur politique que dans une expression s'écartant du social pour épouser les thèses d'un néolibéralisme qu'il nomme "modernité", "nécessité d'adaptation aux lois du marché", pour mieux ostraciser les femmes et les hommes de gauche qui rejettent l'ensemble de ces abandons en les désignant d'archaïques ou autres vocables péjoratifs arborés en guise d'argumentaire. Je conseillerais volontiers au sénateur Carvounas d'expliquer aux val-de-marnais la terrible facture du 1er janvier. De leur expliquer le refus du coup de pouce au smic, de leur expliquer la hausse de la TVA et avec l'exemple immédiat du coût du passe « navigo »... il suffira de s'insérer, comme je vais le faire, dans les queues face aux guichets pour entendre le mécontentement. Cela serait une belle lettre d'exclusion, d'une exclusion économique véritable.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5825 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine