Magazine Finances

Le datathon de BBVA, récit d'un succès

Publié le 21 décembre 2013 par Patriceb @cestpasmonidee
BBVA Lorsque BBVA lançait son « datathon » en septembre dernier, les plus sceptiques pouvaient s'interroger sur les chances de succès d'une telle compétition. Après l'annonce des résultats, le doute n'est plus permis : la participation a été très importante et quelques-unes des idées développées sont tout à fait impressionnantes.
Pour mémoire, le « datathon » de BBVA était un concours défiant les internautes de créer des applications originales, avec pour seule contrainte d'exploiter un large échantillon de données de paiement (anonymisées) fourni par la banque. A l'issue des deux mois de l'opération, ce sont donc plus de 140 projets, issus de 19 pays différents (Espagne, bien sûr, mais aussi Etats-Unis, Japon, Inde…), qui ont été présentés dans les 3 catégories de la compétition.
Présenté autrement, il s'agissait pour la banque de faire appel aux talents du monde entier (qu'ils soient développeurs de logiciels, designers, graphistes…) pour imaginer de nouvelles utilisations de ses « big data ». De ce point de vue, la réussite est totale, même si on doit se contenter de la liste des quelques projets récompensés pour se faire un avis : ces applications (dont plusieurs sont opérationnelles et disponibles publiquement) démontrent que les données offrent effectivement des opportunités (presque) illimitées.
Classée première dans la catégorie des solutions destinées aux consommateurs, Qkly est parfaitement représentative de la créativité qui peut s'exprimer avec la matière première mise à disposition par la banque : sous la forme d'une application mobile ou d'un service web, elle permet de déterminer les heures de grande affluence d'une multitude de lieux (cafés, restaurants, musées, boutiques…) et, à partir de ces informations, de planifier un itinéraire de visite limitant les risques de longues attentes.
Qkly
Autre exemple, dans la catégorie « professionnelle », l'application Chances promet aux entrepreneurs de déterminer le potentiel de succès de leur projet, en fonction du secteur d'activité, de la localisation, de la saisonnalité, du type de clientèle envisagés… Urbeo, de son côté, recherche les impacts économiques de divers événements (spectacles, compétitions sportives…) en détectant les anomalies dans les volumes de dépenses enregistrées, qu'elle corrèle ensuite avec les commentaires publiés sur Twitter.
Les idées proposées en matière de représentation graphique ne sont pas moins intéressantes. Ainsi, pour n'en citer qu'une, BBVAPlaces établit, sur une carte, des liens entre le nombre de transactions enregistrées et la densité de commerces par zone géographique, le tout étant complété des évaluations laissées par les clients sur les réseaux sociaux. Le résultat est une visualisation immédiate des lieux où les consommateurs expriment leur satisfaction et dépensent leur argent.
Outre la richesse des concepts présentés, qui aidera probablement à convaincre encore un peu plus les banquiers de la valeur des données dont ils disposent (et qu'ils n'exploitent pas ou peu), le « datathon » de BBVA est aussi une formidable illustration de l'intérêt de faire appel à la foule des internautes pour développer de nouveaux produits et services. Une démarche d'innovation ouverte, lorsqu'elle est bien menée, est réellement susceptible d'apporter des résultats concrets !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • BBVA lance un réseau social de l'emploi

    BBVA lance réseau social l'emploi

    Beaucoup d'entreprises, et pas uniquement des institutions financières, se sont lancées dans une course aux "fans" sur les médias sociaux, sans toujours bien... Lire la suite

    Par  Patriceb
    FINANCES, FOCUS EMPLOI, RECHERCHE D'EMPLOI, SOCIÉTÉ
  • BBVA Compass courtise les micro-entreprises

    BBVA Compass courtise micro-entreprises

    Si les PME semblent largement négligées par les banques (par exemple en termes d'applications mobiles), que dire alors des micro-entreprises, qui ne se voient... Lire la suite

    Par  Patriceb
    FINANCES
  • La mission de Yahoo!

    mission Yahoo!

    « La mission de Yahoo! est de divertir et d’inspirer le quotidien de chacun d'entre vous. En créant des expériences personnalisées, Yahoo! Lire la suite

    Par  Jean-Marie Le Ray
    ENTREPRISE, FINANCES, INTERNET
  • Le mobile au cœur de la stratégie du géant de l’e-commerce indien Flipkart

    mobile cœur stratégie géant l’e-commerce indien Flipkart

    À l’occasion d’une conférence pendant l’événement MobileBeat à San Francisco, le directeur produit de Flipkart, Punit Soni, a souligné les spécificités du march... Lire la suite

    Par  Pnordey
    EBUSINESS, ENTREPRISE, FINANCES, HIGH TECH
  • Problèmes de concentration au bureau

    Les bureaux open space peuvent renforcer le sentiment d’appartenance à une équipe mais peuvent aussi être une source de distraction plus fréquente. Le flux... Lire la suite

    Par  Questions Capitales
    FINANCES
  • Click & Love, de Cyril Massarotto

    J’ai été ravie de pouvoir découvrir Click & Love, le dernier roman de Cyril Massarotto… D’autant plus que j’ai une tendresse particulière pour cet auteur. Lire la suite

    Il y a 6 heures, 59 minutes par   Anything Is Possible
    BEAUTÉ , CONSO, CULTURE
  • Dark & dangerous love #3 de Molly Night

    Dark dangerous love Molly Night

    Dark & dangerous love tome 3 molly night romance paranormale hugo new romance éditeur : Hugo date de parution : 16 mai 2018345 pagesprix : 17.00 € L'amour... Lire la suite

    Il y a 7 heures, 59 minutes par   Karline05
    LIVRES

A propos de l’auteur


Patriceb 7813 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazine