Magazine Histoire

Il fut brave, conquérant et donna naissance à Ramsès II, Séthy I...(1) En Égypte ancienne !

Par Aimejc @aime_ankh

ankh hiero   www.aime-free.com 

sethi-Ier.jpg

Séthi I.

Détail de la peinture de son hypogée dans la Vallée des Rois :
La netjeret Hathor accueillait Séthi I...

Musée du Louvre...

Son temple à Thèbes ouest.

Source / Lien

Voici une petite partie d'un très beau bas-relief...

Évidemment, il provient de la plus grande hypogée, de cette belle vallée des rois i.e. de Séti I !

Nous sommes au Nouvel Empire comme vous le savez pertinemment, et voici alors cette netjeret, Hathor, qui finalement y recevait pharaon, le protégeant symboliquement en lui saisissant en fait la main tout en lui tendant un collier !

Vous le savez une netjeret d'importance quand il s'agissait de cet accompagnement des défunts dans le monde d'Osiris, l'au-delà en somme !

Une scène ou présentement on peut remarquer cet hiératisme traditionnel quant au  dessin, bien pondéré en plus par une certaine douceur, que vous pourrez observer en allant au Louvre et qui semble bien provenir de cet art amarnien ! 

Voici donc un voyage exceptionnel...

Celui au pays du pharaon !

Cet administrateur principal de Kemet...

Ce chef des armées...

Ce premier magistrat du pays...

Ce prêtre suprême de l'Égypte antique... 

Ce gardien de la Maât !

Et voici donc plusieurs extraits...

Des textes bien anciens...

Voilà ce que l'on voudrait bien croire quant à la mission particulière de pharaon :

"Pharaon a mis la rectitude (Maât) à la place de l’iniquité."

Texte des Pyramides, 1777b.

"La lumière dans le ciel est mise en harmonie pour Pharaon.

Pour lui,

elle concilie la dualité dans l’harmonie.

L’harmonie universelle (Maât) est ce qui est apporté à Pharaon.

Elle est ce qu’il voit et ce qu’il entend.

L’harmonie universelle est devant Pharaon

et

derrière lui, elle lui appartient."

Texte des Pyramides, 34.

Alors, avec la 19e dynastie...

Pharaon qui était de race égyptienne, en opposition en quelque sorte à cette époque des Hyksôs, des pharaons noirs,...

Reconnu par tous, il dominait réellement sur le pays tout entier ! 

Aussi nous est-il aisée de comprendre son orgueil !

Mais pharaon était-il vraiment comme cela ?

Avec cet esprit pouvant être intolérant... ?

Voir ambitieux ?

Avait-il cette sensation que rien ne devait lui résister tant sa puissance devait être grande !

Considérait-il qu'il n'y ait aucune limite à son empire... ?

En tout état de cause, au cours de cette 19e dynastie, ce ne fut vraiment plus le souverain ami des étrangers !

Mais il était davantage cet ennemi implacable, peut être même leur tyran ! Car il est également aisé de concevoir qu'il devait chercher à leur nuire lorsque qu'il ne pouvait plus les exploiter à son gré...

Ressemblait-il vraiment à cette image ? Et de ce fait, qu'en fut-il de ce conquérant de Menmaatre Sethy Merenptah ?

95c5f246.jpg

Séti I.

  Source / Lien 

Plan de l'article... 

→ Plaçons Séti I au sein de ses contemporains…

→ De précieux titres...

→ Un grand personnage qui avait l'air endormi...

→ Séti I, aurait-il essayé de construire une tombe secrète, dans son hypogée ?

→ Sa momie fut bien trouvée au sein d'une cachette !

→ Ramsès I à l'origine d'une des plus glorieuses lignées...

Plaçons Séti I au sein de ses contemporains… 

Séthi I…

Séthy I…

Séti I…

stj...


Il fut un important commandant militaire de la 19e dynastie !

EGNOEMPLANCNEMP001

Carte de Kemet...

Au Nouvel Empire...

Sous les règnes de Séthi I, Ramsès II et Ramsès III.
Histoire de l’Egypte ancienne...

Source / Lien

Nous sommes bien comme vous le savez déjà au niveau de la 19e dynastie, et en son début finalement !

Ramsès I (1292 - 1290),
Séthi I (1290/1294  - 1279/78),
Ramsès II (1279 - 1213),

Merenptah (1213 - 1203),
Amenmes (1203 - 1200/1199),

Séthi II (1199 - 1194/93),
Siptah et Taousert  (1194/93 - 1186/85).

Notons au passage que Mouttouya fut sa Grande  Épouse royale…

Elle fut inhumée dans le QV80 de cette belle vallée des reines autour des 21 et 20e années du règne de son fils Ramsès II !

D'ailleurs, elle semble avoir eue comme père un responsable de la charrerie, lieutenant général et se dénommait Raia !

Sa mère se faisait appelé Rouia… 

Museo_Gregoriano_024.jpg

Statue colossale de la reine Mout-touya ou Touya…

Mère de Ramsès II !

Découverte au Ramesséum.

Elle se trouve actuellement au "Museo Gregoriano du Vatican"…

Source / Lien

Séthy I...

Il fut bien le géniteur du grand Ramsès II, simplement avec ce fait il tendrait à être connu !

Pourquoi mentionner cela ? Tout simplement car son règne avait été bien éclipsé dans nos mémoires par celui de son propre fils ! Nonobstant, les faits relatifs à son règne sont aussi importants que ceux de Ramsès II, ce qui explique en partie le choix de cette thématique du reste !

Il partagea visiblement le trône d'Horus avec son fils au cours également d'une corégence !  

De précieux titres... 

"Prince régent,

vizir

et

maire de Thèbes,

scribe royal,

officier de la charrerie,

gouverneur de la forteresse de Tjarou".

On pense qu'il fut en corégence avec son père, le premier des Ramessides, qui régna d'ailleurs bien brièvement comme vous le savez !

Un grand personnage qui avait l'air endormi...

Il semble qu'il rejoignit le monde d'Osiris lorsqu'il atteignit 50 ans... (?)


On subodore qu'il décéda suite à une infection, probablement situé au niveau d'une de ses oreilles !

plan-sethi1.jpg
 

L'hypogée de Séthi I...

KV17.

Source / Lien

Ainsi fut-il découvert !

Dans un état ressemblant à un éternel repos...

Mais il n'était pas dans sa propre hypogée, dénommé KV17, qui au demeurant doit bien représenter l'un des plus finement décorés...

Séti I, aurait-il essayé de construire une tombe secrète, dans son hypogée ?

Souvenez-vous...

Le 30 juin 2010...

A cette époque, le ministre de la culture, Farouk Hosni, avait annoncé qu'un tunnel y avait été découvert par M. Zahi Hawass !

174 m long...

Quelques trouvailles y furent du reste effectuées comme :

- De nombreux fragments de shabtis et de poterie !


- Des fragments d'ostraca en calcaire,

- Un modèle de petit bateau en faïence,

- Des graffitis rouges,

- ...

La galerie ainsi découverte, après quand même 20 années de recherches me semble-t-il, fut bien peinte finalement par de véritables esquisses de décorations !

Des instructions également !

Eh oui, ce fut un véritable témoignage provenant de l'architecte même de Séthy I qui devait visiblement laisser quelques consignes aux artisans creusant le tunnel :

"Remonter l'encadrement de la porte

et

élargir le passage"

Ceci fut noté sur une fausse porte !

Est-ce envisageable de supputer comme je le pense d'ailleurs, que les archéologues n'ont pas encore percé tous les mystères de cette dernière demeure ?

Sa momie fut bien trouvée au sein d'une cachette !

Plus exactement la DB 320, en compagnie d'ailleurs de son propre fils !

TT320_-_localitzacio.jpg

TT320.

Emplacement

et

disposition

de la tombe TT320 à Deir el-Bahari, la cachette des momies royales !

    Découverte en 1881 et étudié par Émile Brugsch...

Source / Lien

 

DB320-3.jpg

Voici donc l'entrée de la cachette TT320 à Deir el-Bahari !

Source / Lien

Le fils de Ramsès I à l'origine d'une des plus glorieuses lignées...

Brave...

Entreprenant...

Il sut visiblement affermir les frontières de l'empire et en plus lui donner quelques-uns de ses plus magnifiques monuments !

Le moins que l'on puisse écrire à propos de ce souverain est qu'il semblait connaître parfaitement son métier de roi lorsqu'il fut monté sur le trône.

Fils ainé de Ramsès I...

Sans oublier sa mère Sâtré...

Ainsi, il occupait très tôt des fonctions importantes auprès de son père ! Celui-ci fut bien un soldat originaire du delta que le pharaon Horemheb avait choisi comme vizir !

Le futur Ramsès I s'appelait alors Paramessou et vouait visiblement un culte au netjer Seth.

Ce qui pourrait bien expliciter le choix du nom de son premier fils !

 

Paramessou fut âgé lorsqu'il succéda à Horemheb, sous le nom de Ramsès I. Aussi son règne rappelons-le fut bien court, de deux à quatre années au maximum.

Ainsi son fils Séti fut par conséquence amené à prendre rapidement le pouvoir et plus exactement des affaires de l'état !

Lui même ne fut plus très jeune !

Déjà père d'un garçon de dix ans qui, vous le savez, lui succédera sous cette fameuse dénomination de Ramsès II...

En parfaite état de conservation...

La momie de Séti I montre un homme de taille moyenne mais au corps vigoureux !

Le masque énergique...

Volontaire reflète bien cette détermination ainsi que l'équilibre...

A suivre prochainement...

Désinences... prochainement sur le même sujet à savoir Séthy I... 

- Les frontières de l'Est furent menacées,

- Séti I mena une campagne éclair,

- Le temple qui fut dédié à sept netjerou,

- Méhy, l'énigme héritier,

- ... 


A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

Sources...

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière


Galina A.Belova, TT320 and the history of the royal cache during the twenty-first dynasty, page 73-80, Egyptology at the dawn of the twenty-first century 1, Le Caire, 2003.

Carl Nicholas Reeves, Richard H. Wilkinson, The Complete Valley of the Kings, Thames and Hudson, London, 1996

Alberto Siliotti, Guide to the Valley of the Kings and to the Theban Necropolises and Temples, A.A. Gaddis, Cairo, 1996

Sitographie...

Wikipedia

http://drhawass.com/blog/press-release-tunnelseti-i-tomb

Taggé avec : 

Pharaons et Personnalités en Égypte antique

Clé de VIE

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

"Les guerres ont toutes sortes de prétextes,

mais n’ont jamais qu’une cause l’armée.

Ôtez l’armée,

vous ôtez la guerre."
Victor Hugo 

 

Fichier en PDF...

aimé

jean-claude


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aimejc 12452 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine