Magazine Basketball

Ligue 2 : Calais officiellement en tête.

Publié le 22 décembre 2013 par Laurent Jeannas

logo Ligue 2-2012

Brooklyn POPE (Limoges) Eric ROGER

Brooklyn POPE et Limoges remportent un succès important à Charnay © Eric ROGER

Résultats de la Journée 11 du 21/12/2013

Leon Tregor  Aix 75 54

Perpignan La Roche 21/01

Chartres Reims 62  63 

Calais  Le Havre 98  71 

INSEP Graffenstaden 58
75

Charnay Limoges 59  66 

Pau Lacq Orthez  Dunkerque     89  66 

Classement

1. Calais  20Pts 10m

2. Pau Lacq Orthez  20Pts  11m

3. La Roche  19Pts  10m

4. Graffenstaden  18Pts  11m

5. Le Havre  16Pts  11m

6. Limoges  16Pts  11m

7. Leon Tregor  15Pts  10m

8. Chartres  15Pts  10m

9. Aix  15Pts  11m

10. Reims  14Pts  10m

11. Charnay  14Pts  11m

12. Dunkerque  14Pts  11m

13. INSEP  12Pts  12m

14. Perpignan  2Pts  1m

Pour cette dernière journée de l'année 2013, La Roche était au repos, vu que le match à Perpignan a été fixé au 21 Janvier, après que les Catalanes aient fait leur entrée en matière, mercredi, par une victoire sur l'INSEP (59-49).

De ce fait, Calais avait la possibilité de prendre officiellement la tête de la Ligue 2, et ne s'en est pas privé, en écartant largement Le Havre (98-71).

Derrière les Calaisiennes, le dauphin provisoire se nomme Pau Lacq Orthez, bénéficiant ainsi de la large victoire sur Dunkerque (89-66), mais aussi de la victoire engrangée en match avancé de la 12éme journée, mercredi, à Aix (71-65).

Le classement actuel tient compte également de deux autres matches avancés de la 12éme journée, qui ont vu la victoire de Graffenstaden sur Charnay (76-50) et de Le Havre sur l'INSEP (58-57).

Au bénéfice de cette victoire, et de celle d'hier à l'INSEP (75-58), les Alsaciennes s'installent nettement sur le quatrième strapontin pour le Final Four, en attendant de pouvoir le confirmer sur la deuxième partie de saison, en 2014.

Par ailleurs, Leon Tregor, en écartant largement Aix (75-54), et Limoges, en s'imposant à Charnay (66-59), se sont provisoirement écartés de la zone dangereuse, au contraire de Chartres, battu chez lui par Reims (62-63).

Néanmoins, les positions étant tellement serrées en seconde moitié de classement, et avec le jeu des matches en retrad ou avancés, il va falloir attendre un bon moment avant d'y voir plus clair.

Ce qui est sûr, c'est que la situation devient très chaude pour Charnay et Dunkerque, et qu'une réaction s'impose dès le début de l'année 2014, pour ces deux formations.

Pour Perpignan, on attend de voir les matches se jouer, afin de se faire une meilleure idée sur la valeur de cette équipe.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Jeannas 217856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines