Magazine

Georgette conquiert le monde

Publié le 22 décembre 2013 par Podcastjournal @Podcast_Journal
PLAN DU SITE feeds/ Si tout le monde à peu près connaît le couteau de poche pliable au manche en bois inventé par le jeune Savoyard Joseph Opinel en 1890, il n'en est pas de même pour la Georgette. C'est en somme une cuillère-fourchette qui permet de manger un mets liquide et solide sans avoir à changer de couvert. C'est l'ichnologue Jean-Louis Orengo qui l'a créée dans les années 1990, ce spécialiste des empreintes laissées par les animaux et les hommes préhistoriques avait pensé que cet instrument hybride allégerait les sacs. Le succès commercial s'est fait attendre et c'est la fabrication haut de gamme qui a sauvé cette invention. Quelques grands chefs l'ont adoptée dont naturellement Alain Ducasse mais aussi Hélène Darroze. Paul Fontvielle du Carré de l'ange à Saint-Lizier dans l'Ariège qui a été le premier à l'employer, et a même créé un menu où la Georgette est l'unique couvert. Gilles Goujon, le chef triplement étoilé de l'Auberge du vieux puits à Fontjoncouse dans l'Aude, en est un fervent défenseur. Pour Sylvie Amar, designer, qui a présenté sa création de Georgette cet automne au prestigieux salon Equip'Hôtel qui s'est tenu du 11 au 15 novembre à la Porte de Versailles. "C'est un bel outil, ergonomique et fonctionnel. Un mix de deux outils ancestraux, c'est difficile". Le syndicat des hôteliers de l'Ariège a créé un prix gastronomique, la Georgette d'or, il a été décerné pour la première fois cette année. Le président du syndicat, Bernard Garcia, déclare que "depuis la fourchette il y a 400 ans, on n'avait rien inventé avant Georgette". 
Georgette est vendue à partir de 16 euros l'unité. Des personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont déclaré à ses concepteurs qu'elle leur était bien utile. On serait même en train de mettre au point un modèle pour gauchers. Georgette a conquis New York, Monaco, le Japon, c'est maintenant le Canada qui la découvre, elle est l'invitée d'honneur au Maroc dans les prochains jours et650 Georgettes seront offertes par les organisateurs d'un congrès dans ce pays. On peut se demander pourquoi ce couvert s'appelle-t-il Georgette, prénom peu courant actuellement. Il ne semble pas qu'à l'instar de Mercedes ou Bertha qui étaient les prénoms de membres de la famille Daimler ou Krupp, Goergette doive son nom à une personne particulière... On se souvient qu'en juillet dernier, pour fêter son 150e anniversaire, la Société des Bains de Me... Podcast (227.14 Ko) La torture, les coups de fouet et les exécutions sommaires sont monnaie courante dans les prison... Podcast (199.39 Ko)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 107334 partages Voir son profil
Voir son blog