Magazine Société

Lecture critique du système des "habous" ou "al awqaf"

Publié le 22 décembre 2013 par Fethiakkari

Le système des habous, avait été abrogé par Bourguiba ; aujourd’hui, la troika au pouvoir envisage de le restaurer. La fiducie (al awqaf ou habous) permet l'immobilisation des biens fonciers ou autres au profit d’un groupe d’héritiers et plus généralement d’institutions religieuses qui en ont l’usufruit. La gestion de ces biens est aussi opaque qu’archaïque. S’agissant d’héritage, elle permet d’écarter les gêneurs, dont les femmes, tandis que les biens de main morte publics ne profitent pas à la communauté mais aux institutions auxquelles ils sont attribués. Le risque le plus important est la mise en veilleuse, à travers ce système, de terrains dont l’apport est essentiel à l’agriculture. L’abolition des habous en 1956 avait permis de libérer près de 1 million d’hectares de terres cultivables...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fethiakkari 468 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine