Magazine Séries

Once upon a time – Episode 3.11 – Mid-season finale

Publié le 22 décembre 2013 par Speedu
vlcsnap-2013-12-17-17h47m10s177

Going home

Saison 3, Episode 11
Diffusion vo: ABC – 15 décembre 2013

Une nouvelle malédiction va s’abattre sur Storybrooke. Nos héros font tout pour tenter de l’arrêter à temps…

Once upon a time ne reviendra que dans trois mois (le 9 mars). Il fallait donc un final explosif et conclure tout ce qui trainait pour que la seconde partie de saison forme un nouvelle histoire. Et cet épisode se charge de conclure tout cela, un peu trop même puisqu’on en arrive à se dire que cela aurait pu faire un bon series finale carrément si on arrête l’épisode sur le plan montrant la coccinelle jaune s’éloignant d’un Storybrooke disparu.

Tout l’épisode se charge donc de boucler la boucle avec Peter Pan et son plan de relancer la malédiction afin de faire de Storybrooke le nouveau pays imaginaire. La malédiction est lancée et elle prend son temps, vraiment. Nos héros ont donc tout le loisir de s’agiter afin de trouver un plan pour coincer l’ombre et récupérer la dague de la fée noire et de trouver comment remettre Henry dans son propre corps et éliminer Pan. Dans cet ordre, parce que sinon, ça ne le fait pas trop.

Et que c’est agréable d’avoir enfin un épisode où ça bouge et où les choses avancent et s’enchainent vite et bien. Ça change des 8 épisodes à ne rien faire au pays imaginaire. En fait, cela me rappelle l’épisode d’Ariel à Storybrooke et la recherche de la boite de Pandore. Là encore, nous avions un épisode rythmé et qui avançait. Et en prime, épisode de mi-saison oblige, des surprises ponctuent l’ensemble, du style la fée bleue et son « non, en fait, je ne suis plus morte », débitée sur un ton « je reviens des courses, y avait plus de carottes alors j’ai pris du céléri à la place. »

vlcsnap-2013-12-17-17h29m06s68

En fait, l’épisode va même trop vite puisqu’à la trentième minute, tout est réglé, flashback compris. Du coup, on se tape 10 longues, très longues, trop longues minutes d’adieux vu que Henry ne peut pas aller dans la forêt enchantée et que donc, Emma reste avec lui pour vivre tranquille peinard, doté des souvenirs heureux offerts par Regina. Et pendant ce temps, la malédiction avance lentement, très lentement, histoire d’arriver pile synchronisée avec le départ effectif d’Emma et Henry. Et tout le monde s’en fout ou presque de la mort de Gold et de la tristesse de Belle. On le pleure 35 secondes environ. Le pauvre.

La série peut donc repartir sur de nouvelles bases, bases lancées par un saut dans le temps et un Crochet débarquant pour pourir la vie d’Emma qui n’hésite pas à lui faire comprendre douloureusement que les inconnus cosplayeurs ne roulent pas des pelles à des inconnues. Je crains le pire maintenant et l’intrigue « rendons la mémoire à Emma ». La pauvre a déjà pas réussi à croire totalement en la magie en 2 saisons et demie alors qu’elle l’a pratiqué elle-même. J’espère qu’on ne va pas se farcir deux saisons et demi pour qu’elle retrouve à peu près la mémoire. Mais je reste quand même curieux de savoir pourquoi Crochet arrive tout paniqué chez elle. Zut, le cliffhanger fonctionne ! J’ai envie de revenir voir ce qu’ils vont faire comme conneries maintenant !

Bref, 8/10

Once upon a time sait délivrer des bons épisodes quand elle veut et celui-ci en est la preuve. Enfin, il faut quand même faire abstraction des énormités habituelles de la série. Mais quelque part, cela fait aussi son charme.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine