Magazine Autres sports

Communique collectif aficionados du sud-est

Publié le 23 décembre 2013 par Jeanmi64

Communiquė du 22 décembre

Vendredi 20 décembre, au sein du Cercle taurin « Les amis de Paco Ramos » à Saint Laurent d'Aigouze, s’est tenue la première rencontre du Collectif Aficionados du Sud-Est. Une quarantaine d’aficionados et d’aficionadas du Gard, des Bouches du Rhône et de l’est de l’Hérault, à laquelle s’étaient joints des professionnels - le Maestro Patrick Varin, le ganaderio Olivier Riboulet, le banderillero José Gomez - ont débattu des actions à mettre sur pied en 2014 pour défendre la Tauromachie, particulièrement la Corrida, face aux actions liberticides des anti-corrida.

Patrick Cusy, Benoit Gibelin, Hugues Bousquet, initiateurs de cette rencontre, ont expliqué les raisons et les buts du Collectif qui concerne le Sud-Est du pays (Aude, Pyrénées Orientales, Hérault, Gard, Bouches du Rhône, Var...). Il s’agit, suite aux graves incidents provoqués par les anti-corrida à Rion des Landes et particulièrement dans notre région à Rodilhan, Lunel, Vauvert et autres lieux, de rassembler en 2014 l’ensemble du monde du Taureau pour empêcher, calmement mais fermement, les attaques contre la Culture Tauromachique. D’où ce collectif, s’adressant à toutes les entités taurines et aux professionnels, pour, ensemble montrer, tant à l’opinion publique qu’à ceux qui attaquent la tauromachie, que l’Aficion ne laissera pas faire.
Le Collectif ne met nullement en cause et ne veut se substituer aux associations, coordinations, fédérations, unions du Mundillo (leur renforcement ne peut qu’être bénéfique). Il ne s’agit pas de créer une nouvelle association, mais un « lieu » permettant d’organiser activement la défense de la Corrida. Agir massivement nécessite, aux yeux des participants à la réunion, la mise en place d’un collectif ouvert à toutes et tous avec une structure souple. Comme il a été convenu, pour préparer en 2014 différentes initiatives, à chacun d’inciter les aficionados et les professionnels premiers menacés à se mobiliser. Si les animalistes parvenaient à leur fin, en plus de notre passion, des milliers d’emplois disparaitraient au même titre qu’un pan non négligeable de nos économies régionales et locales...

Du débat avec les participants, il ressort notamment :
remplir les gradins est, bien sûr, la première chose à faire, particulièrement ceux des petites arènes, cibles privilégiées des anti-corrida,
de la nécessité d’organiser un grand rassemblement festif dans une ville taurine du Sud Est,
de faire des arènes de Rodilhan un lieu symbolique de défense de la Tauromachie,
de laisser le débat ouvert à toutes propositions...

Les rencontres organisées par les entités taurines (vœux, galettes des rois, assemblées générales...) durant janvier 2014 seront propices à discuter ces propositions, à en proposer d’autres pour agir tous ensemble.

Seules sont perdues les batailles que l'on ne livre pas !

Une seconde réunion se tiendra à Béziers à la mi-janvier pour l’Hérault, les P.O. et l’Aude. Le lieu et la date seront précisés ultérieurement.

Pour le Collectif Aficionados du Sud Est
Patrick Cusy, Benoit Gibelin, Hugues Bousquet



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines