Magazine Basketball

LFB : Tarbes domine son voisin toulousain

Publié le 23 décembre 2013 par Laurent Jeannas

logo lfb 2012

2013-2014-4030.JPG

Pauline AKONGA-NSIMBO et le Hainaut terminent bien les matches aller © Daniel LEMOINE

Résultats de la Journée 13 du 21/12/2013

Angers Arras 91 81

Mondeville Hainaut Basket 53
63

Basket Landes Montpellier 66
79 

Nice Villeneuve 60  76 

Lyon Charleville 75  57 

Tarbes Toulouse 66
56

Nantes Rezé Bourges 60
79

Classement

1. Bourges  25Pts 13m

2. Montpellier  24Pts  13m

3. Villeneuve  24Pts  13m

4. Lyon  23Pts  13m

5. Basket Landes  22Pts  13m

6. Charleville  19Pts  13m

7. Hainaut Basket  19Pts  13m

8. Nantes-Rezé  18Pts  13m

9. Angers  17Pts  13m

10. Tarbes  17Pts  13m

11. Arras  17Pts  13m

12. Toulouse  16Pts  13m

13. Mondeville  16Pts  13m

14. Nice  16Pts  13m

Pas de miracle à Nice.

Les Azuréennes s’attaquaient à du gros. La réception de Villeneuve d’Ascq représentait un écueil que les joueuses de Rachid MEZIANE n’ont pas pu éviter.

A l’arrivée, c’est 16 points qui séparent les deux équipes. Les nordistes, en compagnie de Montpellier, restent bien accrochées à la seconde place tandis que les Sudistes végètent dans les profondeurs du classement.

Hainaut a le vent en poupe.

Cette nouvelle victoire hennuyère qui installe l’équipe de Jimmy PLOEGAERTS à la septième place du championnat. Un résultat que peu d’observateurs imaginaient en début de saison. Les valeurs véhiculées par ce groupe sont remarquables et c’est une juste récompense que de voir cette équipe dans cette confortable position.

Mondeville rejoint Nice et Toulouse sur le siège des relégables. La trêve est la bienvenue pour des Normandes qui doivent s’aérer le cerveau avant d’aborder les matchs retour.

Basket Landes un peu juste.

Si les Landaises ont fait preuve d’une grande régularité et de stabilité, elles n’ont pas encore montré leur capacité à gagner contre les meilleures. Encore une fois, elles échouent face à l’un des cadors de notre championnat.

Avec cette défaite, elles lâchent du lest sur leurs bourreaux du soir, Montpellier ainsi que Villeneuve d’Ascq. Elles abandonnent par la même occasion leur quatrième place à Lyon. Les héraultaises ont fait le travail et restent bien calées dans la roue du leader berruyer.  

Les Arrageoises n’ont pas apprécié la douceur angevine.

Voilà l’équipe de Marc SILVERT dans une bien mauvaise posture. En perdant à Angers, les joueuses du Pas de Calais rejoignennt l’avant-dernière place du classement. On s’attendait à mieux de cette équipe qui avait échappé aux affres de la relégation la saison dernière.

Les fêtes de fin d’année sont les bienvenues pour faire table rase des matchs allés et préparer la phase retour avec un nouvel élan. Angers s’extirpe de la dernière place et rejoint sa victime au classement. Un résultat encourageant pour la suite de la compétition.

Lyon n’a pas fait de cadeau.

La descente aux enfers continue pour Charleville Mézières. Auteur d’un excellent début de saison, l’équipe de Romuald YERNAUX a complètement lâché prise et se retrouve aujourd’hui à la sixième place du classement en compagnie du Hainaut. Le début de saison n’aurait-il été qu’illusion ?

Lyon ne fait pas de bruit mais reste bien installé dans le quatuor de tête. Une nouvelle victoire acquise sans se faire peur qui offre au président FOREL un beau cadeau de Noël.

La vie n’est pas rose pour Toulouse.

Défaites à Tarbes, les Toulousaines se retrouvent à la dernière place du classement. Cette phase allée aura été catastrophique pour l’équipe de Jérôme FOURNIER.

L’ambition affichée en début de saison s’est éteinte et c’est le maintien qui est visé aujourd’hui. Malgré les efforts de l’ex-Tarbaise Kristen MANN, ce sont les Bigourdanes qui se sont imposées dans cette rencontre de la peur.

Le président URIARTE appréciera à sa juste valeur cette victoire même si la manière n’est pas vraiment du goût des supporters des Hautes Pyrénées.

Nantes ne fait pas illusion.

Bourges a fait respecter la hiérarchie. Les deux équipes n’évoluent pas dans la même cour et le résultat est on ne peut plus logique. Les Berruyères sont championnes d’Automne tandis que les Nantaises, tant bien que mal, se sont positionnées au huitième rang avec deux points de mieux que le premier relégable.

Un classement rassurant après un début de saison difficile mais qui peut paraître décevant pour les observateurs qui voyaient les Ligériennes faire un peu mieux. Espérons pour les joueuses de Thierry FRERE que les matches retour remettent les choses dans le bon ordre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Jeannas 217856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines