Magazine Conso

Le jour où la magie de Noël disparue en moi !

Publié le 24 décembre 2013 par Juliette Conboudu @Conboudu_Blog
Le jour où la magie de Noël disparue en moi !
Google image
C'est avec émotion que ce billet est publié aujourd'hui.
Un peu de moi en cette période de Noël...

♥ Et voici donc une petite musique que vous pouvez écouter ♥

Il fût un temps où je rêvais de Noël, j'attendais ce moment avec impatience.
Je souhaitais tellement que mes Noël ressemblent à ceux que je pouvais regarder à la TV. Vous savez, ces réunions de famille où tout le monde s'aime, chante autour d'un panio ou d'un CD, un repas festif, des embrassades, des petits mots d'amour et le bisou sous le houx...
Je pouvais ressentir dans le film l'odeur du chocolat chaud que tenais la maman dans sa main pendant que son enfant ouvrait son cadeau avec son papa, entouré de tous leurs proches. Je pouvais éprouver l'amour que les images dégageaient déjà toute petite jusqu'à en pleurer...


Chez moi, ce ne fût jamais le cas. Je n'ai que des souvenirs moroses, aucun souvenir de mon passé si ce n'est le jour où j'ai découvert que le Père Noël n'existait pas. Ce soir où froidement mes parents m'ont dit : "Mais si il existe, va te coucher" pour enfin me dire "C'est bon, tu nous as vu déposer les cadeaux, le père noël n'existe pas"...
Je n'ai aucun souvenir joyeux de mon enfance...

En cette période de Noël avec zhom, nous faisons le maximum pour que le Noël de mininous soit rempli de magie ! Je compte bien mettre les chants de Noël en fond sonore, prendre plein de photos, et laisser ma princesse découvrir tout ceci avec son papa qui la chéri tant !

Noël est donc normalement une période magique, pleine d'amour et de lumière, exempt d'orgueil et d'avarice. Seul le partage est de mise !

Mais aujourd'hui, nous sommes dans une société où si tu ne fais pas un cadeau qui a de la valeur, un cadeau "cher", et de plus en quantité tu es dédaigné, critiqué voir même insulté de radin...

Pardonnez-moi mais je ne suis pas de cet avis.

Les cadeaux seront en fonction de nos moyens pour ma part et donc uniquement pour mininous. Il est hors de question que me mette dans le rouge financièrement, plus que nous le sommes, pour essayer de me faire bien voir et empêcher l'éventuelle médisance...

Entre zhom et moi pas de cadeau car nous ne le pouvons pas.

Désolée mais cette année le chômage encore est de mise, c'est d'ailleurs mon 2ème Noël chez Pôle Emploi et le 2ème Noël de mininous...

(Juste quelques détails perso pour expliquer que chaque famille est différente et n'a pas forcément les moyens)
Le jour où la magie de Noël disparue en moi !

Google Image

Pour moi, mais je me trompe peut être :

  • Les cadeaux ne sont qu'un leurre.
  • Nous n'achetons pas les enfants et encore moins les adultes avec quelque chose de matériel.
  • Les cadeaux ne prouve en rien notre amour envers la personne, c'est juste ce que nous avons voulu nous enseigner dans une société de consommation.
  • Pas besoin non plus d'acheter des choses extrêmement chères pour faire plaisir tout simplement parce que la personne aura décidé qu'il lui fallait cela !

Avoir de l'argent c'est très bien.

Certes ceux qui peuvent se faire plaisir c'est formidable et j'en suis très heureuse pour ces familles, vraiment. Mais s'il vous plaît n'attendez pas forcément à un cadeau de valeur identique, voir peut être que vous n'en aurez pas !


N'oubliez pas que nous ne sommes pas tous égaux, que nous sommes en période de crise et que beaucoup ont des difficultés. C'est avec la boule au ventre que j'appréhende cette fête car toujours peur de ne pas être à la hauteur, toujours peur de décevoir.

Le jour où la magie de Noël disparue en moi !

Je remercie mon père tout particulièrement qui a mit beaucoup d'amour dans les paroles que vous allez lire. Je vous laisse comprendre pourquoi je suis si triste en espérant que vous comprendrez ma douleur de petite fille et ma douleur de maman. :

"Tu sais ma chérie, à Noël quand j'étais petit, nous avions une orange et un petit paquet de crottes en chocolat. Interdiction pour nous de dire quoique ce soit et de plus nous étions heureux. Aujourd'hui ma chérie, sache que j'ai eu une importante augmentation d'impôts et donc je ne pourrais pas faire de cadeaux comme je le souhaiterais. Je vais déjà faire plaisir à tes sœurs et faire un bon repas à la maison".

Merci papa pour tes paroles, sache que je suis très touchée et que les larmes coulent encore toutes seules aujourd'hui en écrivant ce billet...

Il me restait une toute petite étincelle d'amour pour toi, toi mon père en qui j'ai cru pendant des années, que j'ai soutenu quand tes 4 autres enfants te tournaient le dos. Toi que j'ai tant aimé mais qui aujourd'hui me prouve encore une fois que je ne compte pas car tu as refais ta vie et a eu donc 2 autres filles par la suite, la n°6 et la n°7 !

Je me fous des cadeaux, je me fous que tu ne m'aimes moins que tes dernières filles, je me fous que tu sois radin mais par pitié ne me le balance pas en plus figure.

Donc voilà dans quoi j'ai baigné toute ma vie. Dans une famille qui a cru que nous achetions les gens avec de l'argent, des cadeaux et qu'il fallait tout de même faire attention à ne pas trop dépenser en fonction des personnes...

Je ne comprends même pas comment je fais aujourd'hui pour croire encore en la magie de Noël et espérer pouvoir la créer moi même avec ma nouvelle famille ! Pour moi c'est l'inconnu...

Mon souhait pour Noël ?

Avoir cette magie sans notion d'argent, juste le plaisir d'être ensemble, dans le partage et l'amour.
Dans ma famille c'est impos
sible.


Et vous, qu'en pensez-vous ?

Quel serait votre souhait pour Noël ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juliette Conboudu 917 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines