Magazine Santé

COCAÏNE: Cyfip, le gène qui sait comment lui répondre – Science

Publié le 24 décembre 2013 par Santelog @santelog

COCAÏNE: Cyfip, le gène qui sait comment lui répondre – ScienceCe gène, identifié sur la souris, sous-tend l’intensité de la réponse à la cocaïne, selon cette étude de neuroscientifiques de l’UT Southwestern, publiée dans l’édition du 20 décembre de la revue Science. Sa découverte, si confirmée sur l’Homme, révèle une nouvelle cible prometteuse pour un nouveau traitement contre la dépendance.

Les Drs Vivek Kumar et Joseph Takahashi, chercheurs en neurosciences ont identifié ce gène en comparant des souches étroitement apparentées de souris (C57BL/6J et C57BL/6N) fréquemment utilisées comme modèles de comportement dont de toxicomanie et en analysant les différences génétiques et de réponse à la cocaïne. L’équipe a identifié environ 100 différences génétiques affectant les séquences de protéines entre les deux souches de souris, ce qui suggère un grand nombre de différences génétiques dont les effets restent encore inconnus.

Cependant, après avoir séquencé le génome entier des différentes souches de souris, les chercheurs concluent «  de manière rapide et sans ambiguïté  » que CYFIP2, la protéine produite par le gène Cyfip2 est un régulateur clé de la réponse à la cocaïne chez les mammifères.

Si ce gène, Cyfip2, semble bien déterminer la manière dont les mammifères réagissent à la cocaïne, ces conclusions restent encore être confirmées pour l’homme. Si ce résultat était confirmé, la protéine CYFIP2 pourrait être une cible prometteuse de nouveaux traitements contre la dépendance. D’autres protéines ont déjà été identifiées par de précédentes études comme jouant un rôle clé dans le processus de récompense du cerveau en réponse à la cocaïne, ouvrant la voie à la thérapie génique contre la dépendance. Enfin, une autre voie de recherche concerne l’immunothérapie basée sur un vaccin à base d’anticorps anti-cocaïne qui pourrait aider le patient toxicomane à ne pas céder à la récidive en diminuant la récompense apportée par la drogue.

Source: Science 20 December 2013 DOI: 10.1126/science.1245503 C57BL/6N Mutation in Cytoplasmic FMRP interacting protein 2 Regulates Cocaine Response (Visuel © Sebastian Kaulitzki – Fotolia.com)

COCAÏNE: Cyfip, le gène qui sait comment lui répondre – Science
Accéder aux dernières actualités sur la Cocaïne

Lire aussi : COCAÏNE: Vers une thérapie génique contre l’addiction -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine