Magazine Environnement

DisaSolar place ses panneaux solaires sur la plus haute tour du monde

Publié le 24 décembre 2013 par Lenergiedavancer @Fil_energie
01eadubai_downtown_photo_the_dead_pixel

La PME française DisaSolar, implantée à Limoges, a installé ses panneaux photovoltaïques à 829 mètres de hauteur, sur le toit de la plus haute tour du monde : la Burj Khalifa de Dubaï. Une installation qui servira à alimenter en énergie propre un système paratonnerre.

Commanditée pour installer un système de contrôle à distance de ce dispositif paratonnerre, la société hexagonale Duval Messien a sollicité DisaSolar pour son savoir-faire en matière de photovoltaïque sur mesure.

Les ingénieurs du bureau d’études de DisaSolar ont ainsi planché sur le développement d’un système capable de résister aux conditions climatiques extrêmes (vents violents, variations climatiques fortes…) qui caractérisent la plus haute construction humaine érigée à ce jour.

« La confiance de nos partenaires pour ce projet ambitieux sur un bâtiment de prestige comme la tour Burj Khalifa est une reconnaissance pour notre savoir-faire et notre technologie. Notre développement, ainsi que l’émergence d’une filière du photovoltaïque organique sur-mesure en France, que nous appelons de nos vœux, permettra certainement de voir se réaliser d’autres grands projets similaires à celui que nous venons de réaliser à Dubaï, sur la plus haute tour du monde », a délcaré Stéphane Poughon, président de cette PME nommée « Entreprise d’Avenir de l’année » par Ernst & Young et l’Express.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte