Magazine Design et Architecture

Baroque francais : architecture classique !

Publié le 24 décembre 2013 par Aelezig

Les Français appellent en fait « classique » l’architecture du siècle de Louis XIV et de ses successeurs et rejettent l'appellation, péjorative selon eux, de « baroque » ! Cette opposition entre un classicisme « raisonnable » à la française et un baroque « excessif » à l’italienne trouve sa source dans la volonté, affirmée dès le XVIIe siècle, de supplanter Rome et, dans les faits, c’est le moment où Versailles et la cour du Roi-Soleil prennent la place de l’Italie comme foyer de rayonnement culturel. Le tournant est le refus des plans du Bernin en avril 1665 pour la colonnade du Louvre : l’architecte le plus célèbre, le plus demandé d’Europe est rejeté par la Cour de France !

z01

Palais du Luxembourg, Paris

Cependant, certains historiens de l’art considèrent bien l’architecture française des règnes de Louis XIV et Louis XV comme baroque : ils estiment que la plupart des constructions « classiques » françaises, qu'elles soient religieuses ou civiles, comportent tous les éléments baroques : goût pour la magnificence, la perspective, le décor. A ce jour, le débat n'est pas tranché et, par exemple, le château de Versailles sera considéré comme classique pour certains, baroque pour d'autres... On notera toutefois, il est vrai, que l'architecture française du XVIIe comporte moins d'anges, de chérubins, d'or et de décorations ultra riches comme en voit dans les autres pays.

L'architecture baroque est redevable aux Français de l'invention du château à trois corps de bâtiments. Le modèle en vigueur jusque-là est celui du palazzo italien : une austère sinon grandiose façade sur la rue, une ou plusieurs cours intérieures bordées de colonnade ou non. La créativité des architectes s'exprime dans les marges : grand escalier, galerie intérieure.

z02

Vaux-le-Vicomte

Avec le Palais du Luxembourg (1615-31), la reine mère Marie de Médicis et son architecte, Salomon de Brosse, mettent au point ce qui va devenir le modèle obligé de l'architecture palatine. Pour la première fois, le corps de logis est mis en avant, hiérarchiquement parlant, alors que les ailes latérales sont sciemment plus dénudées.

De Brosse y mélange habillement des éléments à la française (toits mansardés et décorés) et italiens (en particulier le traitement « rustique » du parement de pierre, comme au Palais Pitti). Cette synthèse est caractéristique du style Louis XIII.

L'architecte le plus accompli dans ce nouveau style qui émerge est sans aucun doute François Mansart, l'infatigable perfectionniste qui introduit le baroque en France. Ses plans pour le château de Maisons-Laffitte (1642), réussissent à concilier les approches françaises et italiennes tout en démontrant un respect pour la tradition gothique syncrétique en France. Maisons-Laffitte fait la transition entre le château de la Renaissance et celui du XVIIIe siècle. Strictement symétrique, sa façade s'articule sur trois éléments, un corps central et deux pavillons latéraux, elle reprend une invention italienne : un ordre architectural pour chaque étage. Le frontispice avec son ornementation et son toit surhaussé est typiquement baroque.

z03

Les Invalides, Paris

Avec le château de Vaux-le-Vicomte, Louis Le Vau reprend le standard imposé par Mansart et l'accentue encore un peu plus. Il s'agit d'affirmer la puissance du propriétaire, le surintendant Nicolas Fouquet.

L’hôtel des Invalides est édifié entre mars 1671 et février 1677 par Libéral Bruant et sa chapelle est achevée en 1706 par Jules Hardouin-Mansart.

 D'après Wikipédia


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte