Magazine Santé

GROSSESSE: Prise de poids insuffisante et risque accru de mortalité infantile – American Journal of Public Health

Publié le 24 décembre 2013 par Santelog @santelog

GROSSESSE: Prise de poids insuffisante et risque accru de mortalité infantile – American Journal of Public HealthOn alerte fréquemment les femmes enceintes sur les risques d’une prise de poids excessive, mais peu d’études ont mis en avant le risque de mortalité infantile lié à une insuffisance de prise de poids durant la grossesse. C’est chose faite avec cette étude de l’Université du Maryland qui révèle, dans l’American Journal of Public Health, un risque accru, avec une prise de poids insuffisante, de perdre son bébé dans sa première année de vie, sauf dans un cas: lorsque la femme est déjà en surpoids. Bref, il faudrait adapter sa prise de poids à son IMC de départ.

L’étude a examiné la relation entre le gain de poids gestationnel, l’indice de masse corporelle de la mère (IMC) avant et pendant la grossesse et les taux de mortalité infantile à partir des données recueillies auprès de 159.244 mères qui ont donné naissance à des bébés uniques.

L’analyse montre que les femmes ayant pris trop peu de poids sont plus susceptibles de donner naissance à des bébés décédés en bas âge que les femmes qui ont pris un poids normal et même un poids excessif durant leur grossesse :

·   Le risque de mortalité infantile s’élève à 3,9% chez les enfants de mères avec une prise de poids insuffisante pendant la grossesse,

·   à 1,2% chez les enfants de mères avec prise de poids recommandée,

·   à 0,7% chez les enfants de mères avec prise de poids exagérée.

Mais l’IMC de la mère avant la grossesse s’avère également un facteur majeur dans la survie de l’enfant :

·   Les mères en insuffisance pondérale avant la grossesse et avec prise de poids insuffisante durant la grossesse ont un risque multiplié par 6 de mortalité infantile,

·   les mères en surpoids avec gain de poids insuffisant durant la grossesse ont un risque de mortalité infantile x par 2,

·   seules les enfants nés de mères obèses ont été protégés contre les effets d’une prise de poids insuffisante durant la grossesse. Et, au-delà, les mères obèses avec prise de poids excessive durant la grossesse ont un risque réduit de 49% de mortalité infantile.

«  Prendre trop peu de poids pendant la grossesse est un facteur de risque de mortalité infantile pour toutes les mères, sauf les mères déjà en surpoids. Prendre trop de poids durant la grossesse entraîne de nombreux risques pour la santé de la mère et de l’enfant, mais pas le risque de mortalité infantile  ». L’objectif de gain de poids doit donc être adapté à l’IMC de départ de la mère, résume l’auteur principal, le Dr Hofferth.

Seule une femme sur 3 va prendre le poids recommandé durant sa grossesse: Selon les lignes directrices publiées par l’Institute of Medicine américain, les femmes souffrant d’insuffisance pondérale doivent prendre entre 12 et 18 kg pendant la grossesse, alors que les femmes de poids normal entre 11 et 15 kg et les femmes en surpoids entre 7 et 11 kg maximum, et les femmes obèses entre 5 et 9 kg (en "pounds" sur le schéma ci-dessus). Les résultats de cette étude montrent que seulement un tiers des femmes ont pris le poids recommandé en fonction de leur IMC. Et près de 25% des femmes n’ont pas pris suffisamment de poids durant leur grossesse, alors que 41% en ont pris trop.

Cette étude confirme aussi –ici pour les Etats-Unis- que seule une femme sur 3 va prendre le poids recommandé, en fonction de son IMC, durant la grossesse. Ces résultats alertent donc les professionnels de santé sur leur mission de conseil et de surveillance du poids durant la grossesse, toujours en fonction de l’IMC de la mère, mais aussi les femmes enceintes ou sur le point de concevoir, sur l’importance du contrôle de la prise de poids.

Source: American Journal of Public Health December 19, 2013 doi:10.2105/AJPH.2013.301425 Gestational Weight Gain and Risk of Infant Death in the United States

GROSSESSE: Prise de poids insuffisante et risque accru de mortalité infantile – American Journal of Public Health
Lire aussi:

GROSSESSE: La prise de poids de la mère participe au risque d’obésité de l’enfant -

GROSSESSE: Un gain de poids précoce fait de trop gros bébés -

L’ALLAITEMENT MATERNEL réduit le risque d’obésité infantile

GROSSESSE et SURPOIDS: Risque de retard de croissance pour l’Enfant? -

GROSSESSE: Trop de graisses insaturées peuvent aussi saturer bébé

GROSSESSE: Une alimentation inadaptée prédispose au diabète le bébé

GROSSESSE et SURPOIDS: Un régime pour la mère sans incidence sur le poids du bébé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70286 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine