Magazine Société

Le président soutient M. Vals contre Dieudonné ??? Encore une belle connerie...

Publié le 30 décembre 2013 par Philippejandrok


Aujourd'hui, c'est un humoriste "qui s'amuse avec l'obscurité", c'est Dieudonné que l'on veut interdire et demain, à qui le tour ?

Smain, Jamel, Omar Sy, Popeck ? Pendant des années nous avons ri de la caricature que faisait cet artiste sur les juifs, mais il le faisait avec tendresse, Smain, de son côté avait un rôle de "petit beur", il n'était pas davantage attaqué par SOS racisme, Jamel, use de son origine pour faire rire, on pourrait également le qualifier de raciste, Omar Sy n'hésite pas non plus à jouer de son rôle d'homme de couleur...

Je me souviens que longtemps, en France, les écrivains pédophiles agissants, avaient pignon sur rue, et puis, la pédophilie est passée de mode et les héros d'hier sont passés dans la clandestinité et sont devenus des monstres, je ne les défends pas, j'observe tout simplement l'hypocrisie de notre système.

Aujourd'hui, on veut interdire un provocateur, un amuseur, un clown qui ne prend rien au sérieux, un artiste de grand talent et de ce fait, on justifie parfaitement son discours, demain, il dira à nouveau que c'est un complot sioniste, organisé par les juifs contre sa personne, comment lui donner tort ?

Le gouvernement Hollande, celui de tous les français, souhaite l'interdire, soit disant, pour respecter les droits de l'homme, alors que ce sont ses droits de l'homme qui sont également bafoués ?

Dieudonné s'efforce de remettre sur un même pied d'égalité la souffrance des noirs et de l'esclavage et la douleur des juifs, mais des imbéciles ont décidé que la douleur des uns n'avaient aucun rapport avec la douleur des autres ?

Ce n'est pas l'origine religieuse qui fait la douleur, la souffrance, celle-ci est universelle.

Pour départager ces deux douleurs, je me permettrais de relativiser en citant la souffrance des amérindiens, plus de 260 millions d'indiens ont été exterminé depuis la conquête des Amériques, on appelle cela un Ethnocide, et pourtant, tout le monde s'en fout. Le massacre des indiens d'Amazonie se déroule sous nos yeux, et personne ne dit rien ???

Ne devrions-nous pas relativiser au lieu de diviser d'avantage et de provoquer des réactions qui dépasseront de loin ce qu'attendent nos politiques ?

Il n'y a que de fausses excuses dans cette interdiction, visant à interdire l'expression d'un artiste, je rappellerais que les allemands ont tenté d'interdire Hitler sans succès, ses idées passaient sous le manteau avant d'être reléguées par l'édition et nos politiques au lieu de se soucier des vrais problèmes de société, les détournent vers un humoriste populaire, qui en dehors des Juifs, dit des choses importantes sur la privation des libertés en France pour tous les citoyens.

Nos politiques tentent aujourd'hui d'assassiner un artiste, ils vont en faire un politique, qui plus est, bien plus drôle et plus intelligent qu'eux, et surtout, suivi par le peuple et sur ce point, Dieudonné est en danger.

On n'a jamais interdit J.m. Le Pen, ni les universitaire négationnistes qui enseignaient dans les universités de la République pendant des années que les chambres à gaz n'avaient jamais existé ?

Combien de policiers, de militaires sont des racistes patentés, à l'armée, j'avais un adjudant qui traitait les "troufions" de" bougnouls", de "ratons" de "nègres" pendant l'exercice, ses propos n'ont jamais fait l'objet d'une enquête, d'une sanction, mais aujourd'hui, un amuseur fait du "mauvais humour", ou du moins un humour non conventionnel, non "officiel" et on en fait un diable ?

Il y a deux mille ans, on a crucifié un troublon, un autonomiste palestinien qui perturbait, les juifs et les romains, sa peine en a fait un martyr, prenons garde à ne pas faire justement de Dieudonné, ce martyr, ce pourrait avoir des conséquences néfastes pour nos politiques et surtout pour les juifs.

Cette interdiction n'est pas seulement une erreur, c'est justement entretenir l'antisémitisme en situation de crise économique et pointer du doigt un peuple qui n'est pas responsable, le désigner comme coupable de tous les maux, et la dernière par cette décision d'interdiction, est celle d'être antidémocratique, cette interdiction n'est que le début d'une longue liste d'actes qui vont se perpétrer contre les juifs de France, cela va devenir un enfer pour les enfants juifs dans les écoles publiques, dans les rues, cela va nourrir le moulin de la haine dans les banlieues, c'est une faute que commettent les politiques qui, comme d'habitude, ne savent rien et ne comprennent rien à la société qu'ils dirigent.

À partir d'aujourd'hui, l'État français entre en guerre contre Dieudonné, et déclarer cette guerre, c'est la déclarer contre des milliers de français, fans inconditionnels de Dieudonné, si le PS et les hommes politiques souhaitaient trouver une raison de la haine des citoyens à leur égard, ils en trouveront une sur ce point particulier qui va initier une scission au coeur même des Français.

Nous vivons une époque formidiable...

PS : si nos politiques croient ainsi gagner un électorat pour les municipales, c'est exactement le contraire qu'ils vont obtenir


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine