Magazine Conso

Anna Dumitriu et ses robes bactériologiques

Publié le 31 décembre 2013 par Marine Mode En Art @MarinitaSz

J’ai décidé aujourd’hui de vous parler d’une créatrice originale et insolite. Elle s’appelle Anna Dumitiu et ses créations mode sont très particulières car elles sont fabriquées grâce à des… bactéries !

Et les virus devinrent robes… 

Anna Dumitriu est une créatrice passionnée par la science et son rapport à la société. C’est pour cette raison qu’elle a décidé d’utiliser celle-ci pour créer ses propres vêtements. Elle a donc choisit d’utiliser les bactéries les plus dangereuses pour pouvoir les recycler et les transformer en vêtements. Tuberculoses, staphylocoques dorés, les souches de ces bactéries sont (heureusement !) complètement inoffensives dans ses vêtements. Toutes les créations d’Anna Dumitriu sont cousues avec des souches de microbes qui ne sont pas dangereuses car elles ont été stérilisées avant d’être incorporées dans le tissu qui donnera forme au vêtement.  Aucune des bactéries utilisées n’est donc mortelle pour la personne qui souhaiterait porter ces créations originales et scientifiques. Je vous avoue que je ne sais pas si je serai capable de porter ces vêtements virus mais j’ai trouvé l’idée tellement originale que je souhaitais vous la faire partager.

La science artistique

J’ai beaucoup aimé la démarche créative et artistique d’Anna Dumitriu : elle souhaite montrer le rapport étrange entretenu entre les humains et les bactéries. Les bactéries font partie de notre quotidien, elles font même partie de notre corps, elles devraient donc ne pas trop nous effrayer car nous y sommes habitués. Cependant, quand on réfléchit vraiment à ces petits êtres, cela nous effraie plus qu’autre chose ! Les bactéries ont aussi un double rapport au corps. Pour certaines, elles sont bénéfiques pour le corps et celui-ci en a besoin pour vivre et pour d’autres elles sont mortelles et peuvent être cause de la destruction du corps. Anna Dumitri a donc choisi de redonner « corps » à ces bactéries malsaines pour pouvoir dédramatiser notre rapport à celles-ci. Elle a, par exemple, crée une couverture avec des souches de staphylocoques dorés car elle en avait dans le nez sans le savoir. Cette souche non dangereuse a décidé Anna a crée des robes avec des souches de staphylocoques très résistants qui sont, eux, insensibles aux antibiotiques. Sa démarche était alors de comprendre et appréhender l’évolution des microbes, tout comme un vêtement vieillit et évolue, les bactéries mutent pour devenir moins (ou plus) dangereuses. Tout comme les vêtements font partie de notre quotidien, les bactéries sont aussi des éléments de notre vie de tous les jours. L’idée de lier les 2 est une idée qui m’a interpellé et dont j’ai voulu vous parler aujourd’hui. Maintenant, la question est la suivante : seriez-vous prêt à porter ces créations scientifiques ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marine Mode En Art 970 partages Voir son blog