Magazine High tech

Sélection Livegen 2013 : Zelos Wilders

Publié le 31 décembre 2013 par Axime
Sélection Livegen 2013 : Zelos Wilders

L'année 2013 fut le feu d'artifice final pour la génération de consoles sur laquelle nous avons éprouvé nos doigts et nos méninges pendant de longues années, mais également l'arrivée en fanfare des nouvelles consoles. Présentées dans l'hystérie la plus totale à l'E3'13, la PS4 et la Xbox One ont rejoint la Wii U dans le cercle des consoles de salon 'Next-Gen', qui forment maintenant la 'Current-Gen'. On aurait pu mourir de faim en cette période de transition. Que nenni ! Entre les The Last of Us, Tomb Raider ou autres GTA 5, l'année aura été remplie sur PS360. La Wii U n'était pas en reste, avec des exclusivités comme Pikmin 3 ou The Wonderful 101. Et vu les annonces qui ont fleuries à l'E3'13 et par la suite, ce passage à la nouvelle génération ne peut que nous réjouir en terme de contenu de qualité et d'exclusivité. Car c'est ce genre de jeu qui nous fera acheter une console, vivre un moment particulier de jeu vidéo, dire au moment de passer aux nouvelles consoles : "Sur cette gen, ces jeux nous en ont quand même mis plein la tronche !" (super Zeugma au passage). Vous retrouverez dans ma sélection les jeux qui m'ont fait vibrer, les jeux qui m'ont fait m'extasier, mais aussi les jeux qui m'ont vraiment déçu. 3, 2, 1, Go !

Jeu de la gen : Xenoblade Chronicles

Le jeu que personne n'avait vu venir. Annoncé à l'E3 2009 dans l'anonymat et le désintérêt le plus total sous le nom de Monado : Dawn of the World, ce jeu est maintenant considéré comme l'un des meilleurs J-RPG de tous les temps. Avec Monolith Soft., à l'origine d'un certain Baten Kaitos, les connaisseurs pouvaient s'attendre à cette claque. Une histoire onirique, un gameplay aux petits oignons, une map gigantesque, des musiques épiques... L'alchimie du jeu est parfaite. Pendant 60h, on est porté par le jeu et on ne s'ennuie jamais. Sorti à peu près en face de Final Fantasy XIII, qui se voulait le nouveau standard du J-RPG sur cette génération, Xenoblade a mis une claque au jeu, malgré le déficit graphique qu'il affichait. Une claque au niveau des notes, mais pas des ventes. Le bilan du jeu est mitigé car malgré sa qualité intrinsèque et la pression des fans, notamment aux US, qui laissaient entendre que beaucoup étaient prêts à acheter le jeu s'il sortait sur leur territoire, les ventes mondiales du titre n'ont pas dépassé 1 million d'exemplaires. Une ombre au tableau de ce jeu génial. Vous avez une Wii/Wii U, vous aimez les RPG ? N'hésitez surtout pas !

Jeu de l'année : Super Mario 3D World

De ma part, on aurait pu attendre un Wonderful 101 ou un Deus Ex : Human Revolution DC. Mais je ne pouvais pas ne pas parler de SM3DW. Quand certains crient au recyclage, ce jeu n'en est pas un. Après avoir craint après son annonce à l'E3 une suite bâclée de Super Mario 3D Land, les moult vidéos qui ont suivi nous ont rappelé qui était à la tête du jeu. Inventif à tous les niveaux, ce dernier procure des sensations inédites, encore plus en multijoueurs entre amis, où l'on se rend compte de la différence entre les jeux solo et multi. Avec pratiquement une idée de gameplay par niveau, le titre est un exemple à enseigner dans n'importe quelle école de jeu vidéo. La direction artistique sans faille et la musique jazzy servent royalement le gameplay (ce qui est parfaitement illustré par les niveaux musicaux). Un excellent moment à passer tout seul ou entre amis. L'un des premiers jeux véritablement next-gen (je l'ai piquée chez EDGE celle-là, désolé...).

Coup de coeur : The Wonderful 101

Après avoir longuement hésité avec Rogue Legacy, je choisis The Wonderful 101. Je vais re-développer rapidement ce que j'avais dit dans mon test du jeu. Un BTA speed, complexe, barré, intelligent. Un résumé de toutes les bonnes idées du genre avec l'ajout de nouvelles, l'Unimorphisation par exemple. On progresse dans le jeu avec frénésie, sans trop de frustration face à l'exigence du titre, suivant le découpage de l'histoire par épisode pour connaître le dénouement de celle-ci. Le jeu divise, mais si vous n'êtes pas réfractaire à Kamiya et aux BTA, vous ne pourrez qu'être conquis. Après Bayonetta, Madworld ou Vanquish, Platinum Games continue son dépoussiérage des genres avec brio.

Pad baveux : X

Selon les spéculations ça et là, ce jeu devrait être la suite de Xenogears. Présenté pour l'instant via deux vidéos, annoncé pour 2014, le jeu fait taire les détracteurs quant aux capacités techniques de la Wii U. Un jeu "Open-World", leitmotiv de cette nouvelle génération, avec une distance d'affichage impressionnante, une direction artistique qui est dans la droite lignée des Xeno, des Mécha transformables... Je ne peux plus attendre d'en savoir plus ! Un trailer sur l'histoire, un nom définitif et une date de sortie pleaaaaase !

Game Over : les exclues PS4 et Xbox One

J'aurais pu citer Watch_Dogs, mais je n'aime pas tirer sur les ambulances. Je regrette pour le lancement des jumelles la faiblesse de leurs exclues. Les meilleurs jeux de sortie sont des multisupports, portages next-gen de jeux current-gen. Là, où les exclues sont là pour influencer l'acheteur vers une console où une autre, Sony et Microsoft ne marquent pas beaucoup de points : ce n'est d'ailleurs pas pour rien que Sony a annoncé que Naughty Dog était sur un jeu PS4 et que Microsoft a promis un nouvel Halo. Nous verrons au printemps avec Titanfall et InFamous si ces exclues peuvent justifier l'achat de ces consoles. Car pour l'instant, pour moi, c'est non.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Axime 898 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte