Magazine Moyen Orient

Retrospective 2013.

Publié le 31 décembre 2013 par Fouzi53 @fouzi53
RETROSPECTIVE 2013.

L’année que nous nous apprêtons à quitter a été marquée par quelques dates influentes  de manière significative sur les chiffres du tourisme qui auraient pu être autres que ceux que nous avons enregistré à ce jour. En tous cas, c’est une perception tout à fait personnelle que je souhaite partager avec vous, vous que j’importune chaque lundi depuis plus de 3 ans.

Nous avons démarré l’année 2013 sur les chapeaux de roue avec l’annonce le 14 janvier de Ryanair qui ouvre deux bases à Marrakech et Fez. Cette nouvelle a eu pour effet de rassurer la professionnels du tourisme, surtout que cette même compagnie avait menacé quelques mois plus tôt la réduction de ces vols vers le Maroc avec la suppression de certaines ligne, 30 au total. On remarquera que cette menace plane toujours aujourd’hui, mais elle n’est pas l’œuvre de l’opérateur lui même, mais de  la fabulation colportée par des sources mal informées qui ont tout simplement réussi à faire la promo de Ryanair qui n’a ni confirmé ni infirmé. On aime se faire peur.

Le 14 mars 2013 marque la nomination de Madame Nada Roudies au poste de secrétaire général du Ministère du Tourisme après avoir en avoir assuré l’intérim depuis le mois de septembre 2012. Cette situation inédite a eu pour effet de geler des process engagé par le ministère et qui attendaient des solutions qui ne pouvaient êtres prises à mon sens que par le titulaire du poste. Je pense entre autres aux projets de lois des guides, des agences de voyages, des RIPT, du classement des hôtels etc… dont certains ont été concrétisés depuis.

Le 17 avril 2013, le gouvernement annonce des restrictions budgétaires concernant les investissements. 15 MM de dirhams de la loi de finance 2013 passent à la trappe. Cette décision jette comme un froid sur le département du Tourisme qui doit revoir à la baisse toutes ses ambitions en matière de promotion touristique notamment.

Le 11 Mai 2013, le parti de l’ISTIQLAL annonce  par la voix de son conseil national son retrait du gouvernement. C’est le genre de nouvelle qui n’est pas faite pour rassurer le secteur du tourisme, et plus particulièrement les marchés émetteurs et les investisseurs internationaux. C’est le début d’une crise politique qui va durer deux  long mois et qui va occuper le quotidien des ministres en exercice.

Le 20 Juin 2013, nomination de Monsieur Abderrafie ZOUITEN à la direction générale de l’ONMT, poste vacant depuis le mois de décembre 2012. Autre situation également inédite pour un organisme en charge de la promotion de la destination. Cette longue période d’intérim a été gérée dans la difficulté, mais non sans mérite,  du fait que le budget a été amputé par la décision du 17 Avril. Cette nomination a été salué par l’ensemble des professionnels qui voient en Monsieur Zouiten, l’homme providence pour redresser la barre et permettre à la destination de retrouver de la croissance.

Le 10 juillet 2013, démission effective de 5 ministres Istiqlaliens ce qui transforme la crise politique en crise gouvernementale. Du coup le gouvernement perd sa majorité et qu’on le veuille ou pas, le tourisme est impacté par cette situation, encore une fois inédite depuis la mise en place des contrats programmes vision 2010 et Vision 2020.

Le 10 octobre 2013, la nomination du nouveau gouvernement par Sa Majesté le Roi, met fin au suspens qui a prévalu pendant 3 mois. Fin donc de la crise et chacun aura la responsabilité de s’atteler à la tache pour rattraper le temps perdu. Le Ministre du tourisme met un point d’honneur à signer tous les contrats programmes régionaux en souffrance. Celui de Marrakech sera finalement signé le 22 octobre après plusieurs reports.

Le 21 octobre 2013, le projet de loi de finances 2014 est déposé auprès des deux chambres. On découvre avec stupeur que le budget du tourisme a été raboté de plus de 140 M de dirhams soit 17,30% de moins qu’en 2013. Quand on se souvient que le chef du gouvernement avait promis lors d’une visite effectué en avril 2012 par la FNT un augmentation du budget de promotion, on est en mesure de se poser des questions sur la priorité accordée à ce secteur…..

Le 13 novembre 2013, la commission des finances du parlement approuve une proposition du Ministère du Tourisme concernant une taxe de promotion et de solidarité qui devrait entrer en vigueur à partir du 1er Avril 2014. Cette redevance devrait permettre de récupérer plus de 400 M de dirhams dont le secteur a grand besoin pour faire sa promotion. Cette taxe sera définitivement approuvée après un aller retour chambre des représentants, chambre des conseillers en même temps que l’ensemble du projet de la loi de finances 2014.

Le 21 décembre 2013, cette formidable équipe du Raja de Casablanca qui est arrivée à se hisser en finale de la coupe du Monde des clubs champions, face au grand Bayern de Munich,  a réussi a faire vibrer tout un peuple à l’unisson à Marrakech , dans un stade archi comble et en présence de Sa Majesté le Roi. Une grande fête du foot ball qui laisse présager une meilleure année 2014.

Voilà, c’est promis, je n’écrirai plus rien pour cette année, en attendant vos commentaires, je vous souhaite mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

2014


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fouzi53 1788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte