Magazine Santé

ANTI-VIEILLISSEMENT: Des cranberries pour une longue vie – Experimental Gerontology

Publié le 31 décembre 2013 par Santelog @santelog

ANTI-VIEILLISSEMENT: Des cranberries pour une longue vie – Experimental GerontologyCes chercheurs de l’Institute on Aging de Baltimore, alléchés par de précédentes études ayant suggéré l’effet antivieillissement de la canneberge, cranberry (ou airelles) sur l’animal, se sont penchés sur le mécanisme sous-jacent à cette longévité chez la drosophile. Leurs travaux, présentés dans la revue Experimental Gerontology, décrivent un processus antioxydant et un effet «  longévité  » quel que soit l’âge de la supplémentation. Sur la mouche.

De précédentes études ont suggéré que des nutraceutiques à base de canneberge peuvent prolonger la durée de vie de vers, mouches et le déclin fonctionnel lié à l’âge de cellules de rats. Ici, les chercheurs ont administré une supplémentation en canneberge à des mouches drosophiles, à 3 étapes de leur vie, l’âge adulte, l’âge mûr et la vieillesse. Précisément, des groupes de 100 à 200 mouches ont reçu de l’eau sucrée avec 2% d’extrait de canneberge. Les chercheurs montrent que la supplémentation durant l’une ou l’autre de ces étapes permet de prolonger la durée de vie par rapport aux mouches sans supplémentation.

·   Les mouches qui ont reçu le supplément de canneberge durant la période correspondant à l’âge «  adulte  » bénéficient d’une durée de vie augmentée de 25%,

·   durant la période correspondant à l’âge «  mûr  »et la «  vieillesse  » bénéficient d’une durée de vie augmentée de 30%.

Les chercheurs décrivent comment l’extension de la durée de vie induite par la canneberge est associée à

·   une réduction de la phosphorylation de ERK, un composant oxydatif lié au stress d’une voie de signalisation «  MAPK  »,

·   une augmentation de la phosphorylation de AKT, une protéine de signalisation de l’insuline–like,

·   à un niveau réduit d’une protéine, biomarqueur de l’oxydation des lipides, «  4-hydroxynonenal  ».

·   Cet effet anti-vieillissement se trouve partiellement supprimé lorsque les chercheurs inhibent un antioxydant enzymatique (Superoxyde dismutase SOD2).

L’effet anti-âge est donc probablement lié à la réduction des dommages oxydatifs, liée à la capacité de la canneberge à modifier de manière épigénétique l’expression de certains gènes, explique Yaning Sun, auteur principal de l’étude.

Une option pour l’Homme ? Des résultats qui bien qu’obtenus sur la mouche, suggèrent déjà pour les auteurs, une option à creuser pour l’homme, à des âges différents de la vie. «  A notre connaissance, concluent-ils, la canneberge est le premier produit naturel permettant de favoriser la longévité qu’il soit administré en début, milieu ou fin de vie  ». Une piste à confirmer sur l’Homme par de nouvelles études.

Source: Experimental Gerontology DOI:org/10.1016/j.exger.2013.11.020 Lifespan extension by cranberry supplementation partially requires SOD2 and is life stage independent

ANTI-VIEILLISSEMENT: Des cranberries pour une longue vie – Experimental Gerontology
Accéder aux dernières actualités sur les bénéfices des cranberries


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70259 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine