Magazine Environnement

Uranium : Areva et le Niger toujours en négociation

Publié le 02 janvier 2014 par Lenergiedavancer @Fil_energie
desert_niger_photo_willemstom

Selon les dires d’Areva, la renégociation du partenariat avec le Niger concernant l’exploitation d’uranium se poursuit et pourrait même s’étendre au-delà du 31 décembre. « Les discussions se poursuivent. Le 31 décembre ne constitue pas une date butoir », a déclaré un porte-parole du groupe français, qui refuse de préciser où en sont les négociations.

« On n’est pas à quelques jours près, on n’est pas dans des échéances couperet », avait d’ailleurs déclaré Luc Oursel, le patron d’Areva au début du mois de décembre.

Le gouvernement du Niger et Areva, un groupe détenu à plus de 80% par l’Etat français, sont en train de renégocier leurs accords d’exploitation d’uranium pour les 10 prochaines années. Le groupe nucléaire hexagonal extrait près de 40% de son uranium des deux mines qu’il exploite dans ce pays depuis les années 1970.

Mahamadou Issoufou, président nigérien, avait estimé au début du mois que les négociations avec Areva étaient désormais « un jeu d’égal à égal » et que les termes du partenariat devaient être « équilibrés ».

Si Areva déclare que 80% des revenus générés par les mines reviennent à l’Etat, l’ONG Oxfam dément l’information et indique qu’entre 1971 et 2010, Niamey n’aurait perçu que 459 millions d’euros (13% de la valeur totale des exportations d’uranium évaluées à 3,5 milliards d’euros).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog