Magazine Sport

Chasse sous-marine : Passion et Ethique

Publié le 19 décembre 2011 par Michael83

En cette période de Noël et avant les bonnes résolutions du 1er janvier, de nombreux futurs chasseurs auront sous le sapin de quoi se lancer dans la chasse sous-marine avec toute la passion qui anime le débutant. Cette passion qui nous anime tous peut parfois occulter les quelques règles d'éthique qu'il convient de garder à l'esprit.

La passion : ses bienfaits et ses dangers.

La chasse sous-marine est avant tout affaire de passion, ce sport n'étant pas, loin s'en faut, des plus faciles. Qui d'entre nous se mettrait à l'eau en pleine hiver si ce n'était parce que la passion de la chasse sous-marine nous à pris un beau jour ? Mais celle-ci ne doit pas nous faire oublier que l'eau n'est pas notre élément et que l'humilité peut nous sauver la vie. Nombre d'entre nous ont pris des risques et en prennent encore pour capturer ce beau poisson qui hante nos nuits.

Petite revue des bonnes résolutions :
Seul, je ne chasserais point : nous l'avons tous fait (mea culpa : je le fais encore souvent) avec cette conviction qu'il ne peut rien nous arriver parce que comme on est seul, on ne va pas prendre de risque, on ne vas pas aller profond, on ne vas pas pousser nos apnées, et de toutes façons, la mer est belle et il n'y a pas de bateau à cette heure là. Et ce beau loup que je vois arriver, bon, je me sens bien je l'attends encore un peu et dans 10 secondes il est sur le fil.. et nous sur le fil du rasoir.
La réglementation, par coeur je connaitrais : liste non exhaustive : la bouée, les mailles, les interdictions ... Tout ce qui fait que notre sport pourra être considéré comme tel et donc relativement bien percu des non-initiés.

L'éthique en chasse sous-marine.

La chasse sous-marine est souvent mal percu, les chasseurs sous-marins étant les premiers coupables de la raréfaction du poisson. Cousteau, en son temps, avait fait de jojo le mérou une star des mers. Au dire de certains, les chasseurs sous-marins en ont fait un martyre. Je ne reviendrais sur le bien-fondé ou non du moratoire, mais plutot sur l'attitude que tout chasseur sous-marin doit adopter pour que nous puissions continuer à exercer notre passion sans trop de contraintes et dans le même temps, tenter de changer la perception des autres.
Tout les débutants ont un jour laché leur flèche sur un poisson juvénile. Sur ma région, il n'y a pas un été ou je ne vois pas un plongeur sortir de l'eau des poulpes de 5 cm ou une ceinture de vieilles toutes plus petites les unes que les autres. Il n'y a aucune fierté à tirer de ses comportements. Si nous aimons la chasse sous-marine, c'est pour la beauté de la mer, les beaux poissons. Il n'y a aucune honte à sortir bredouille.
Petite proposition personnelle à tous les vendeurs de matériel de chasse sous-marine : la fourniture d'une charte de bonne conduite pour tout achat d'une arbalète.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Michael83 2288 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte