Magazine High tech

Comment garer sa voiture avec son iPhone?

Publié le 09 janvier 2014 par Next51 @next51blog
ces.cnet.com ces.cnet.com Pour ceux qui détestent chercher une place de stationnement et redoutent les manoeuvres pour s'y glisser, une solution est peut-être enfin en vue: la voiture qui se gare toute seule. Il n'y a personne à l'intérieur de ce Range Rover sur un parking de Las Vegas. Et pourtant il roule, doucement, repère une place et commence à s'y ranger en marche arrière. Au milieu de la manoeuvre, il semble hésiter un moment, ressort un peu de la place et s'y réengage dans une meilleure position. Comme si un fantôme était au volant. Le parking automatique d'une voiture Range Rover dans le cadre du salon high tech de CES de Las vegas, au moyen d'un iPhone Le parking automatique d'une voiture Range Rover dans le cadre du salon high tech de CES de Las vegas, au moyen d'un iPhone L'idée est assez simple. En sortant de la voiture, le conducteur lancera une application depuis son téléphone ou un quelconque objet connecté, et le véhicule partira tout seul trouver la première place disponible. Au moment voulu, il relancera l'application et "la voiture reviendra attendre à la sortie du garage.

L'iPhone utilisé paour le garage automatique d'une voiture, lors d'une démonstration de parking automatique au salon high tech de Las Vegas L'iPhone utilisé paour le garage automatique d'une voiture, lors d'une démonstration de parking automatique au salon high tech de Las Vegas Valeo dit que 3 millions de voitures ont déjà été commercialisées avec son système de stationnement semi-automatique, qui permet par exemple à la voiture de faire un créneau toute seule, mais oblige encore le conducteur à rester le volant.

Le voiturier totalement automatique présenté à Las Vegas est la prochaine étape. A quelle échéance? Cela dépendra des usages: le système devrait par exemple être plus facilement adaptable pour des sociétés de location de voitures, dont les parkings sont assez standardisés.

Il faudra aussi faire évoluer une réglementation "assez mal adaptée aux techniques électroniques", qui exige que le conducteur garde en permanence le contrôle de son véhicule. Elle "date de la traction hypomobile: la dernière fois que la question s'est posée, c'est quand les chevaux retournaient tout seuls à l'écurie".
Voir nos bons plans:

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Next51 25744 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine