Magazine High tech

24 heures pour construire une maison avec une imprimante 3D

Publié le 13 janvier 2014 par Printmy3d @Printmy3D

C’est incroyable et pourtant c’est le défi que s’est lancé une université américaine. Un défi rien de plus sérieux puisque ce projet universitaire a l’honneur de compter sur le soutien de la NASA, l’agence spatiale américaine toujours aussi enclin à investir dans le domaine. Le pari est fou puisqu’il s’agit de construire une maison en seulement 24 heures avec… une imprimante 3D.

Coutour Crafing 3D Printer

L’impression 3D non plus à taille humaine mais à l’échelle d’un bâtiment 

Quand certains pensent à imprimer une petite figure pour quelques euros, d’autres s’imaginent et se projettent dans un projet complètement démesuré puisqu’il s’agit d’imprimer une habitation en quelques heures. Ce défi est celui d’une Université de Californie du Sud qui a conçu les plans d’une imprimante 3D capables de bouleverser l’univers du bâtiment en construisant une maison de 225 mètres carrés en seulement 24 heures !

Un projet dès plus sérieux puisque la NASA porte un regard certain sur le projet en aidant à son développement. Dans quelle optique ? celle de réaliser et de construire de façon autonome des bases dans l’espace. Ce projet, loin de sortir tout droit d’un film de science-fiction, est dirigé par Behrokh Khoshnevis. Ce dernier souhaite mettre en oeuvre une imprimante capable de construire et/ou d’améliorer des zones de reconstruction à moindre coût.

Si cela devait arriver un jour, on pourrait dès lors s’interroger sur la réaction du secteur du BTP qui représente, avec la Chine et l’Inde, 60% de la croissance mondiale du secteur.

En attendant, on pourrait se réjouir d’une telle invention qui permettrait de redonner rapidement un toit à des personnes victimes de catastrophes naturelles telles que les tempêtes, ouragans, tornades et autres tsunamis…

Coutour Crafing 3D Printer 2


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Printmy3d 1163 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte