Magazine Environnement

Une fusion nucléaire provoquée pour mieux comprendre l’accident de Fukushima

Publié le 14 janvier 2014 par Lenergiedavancer @Fil_energie
fukushima_travaux_photo_IAEA Imagebank

Afin d’avoir une meilleure compréhension des évènements qui se sont déroulés à Fukushima lors de l’accident nucléaire du 11 mars 2011, et ainsi être mieux préparé en cas d’un futur accident, une équipe de scientifiques japonais envisage de provoquer une « fusion expérimentale de cœur de réacteur nucléaire ».

L’agence japonaise de l’énergie atomique envisage pour ce faire d’employer une sorte de « modèle réduit de réacteur nucléaire » sur lequel serait provoqué délibérément un dysfonctionnement avec un petit assemblage de combustible. L’expérience, éventuellement filmée, et pendant laquelle différentes mesures seront effectuées, devrait être menée dans l’installation de recherche de Tokaimura (préfecture d’Ibaraki, au nord de Tokyo).

« Nous voulons étudier exactement comment se produit la fusion du combustible et en tirer des enseignements pour améliorer les moyens de faire face aux éventuels accidents graves », a expliqué un porte-parole de cette agence gouvernementale.

L’objectif de cette expérience est d’avoir une meilleure appréhension des réactions qu’ont eu les combustibles des trois réacteurs de la centrale de Fukushima lorsqu’ils sont entrés en fusion, privés de refroidissement par le tsunami qui s’est abattu en mars 2011 sur le site atomique.

Ce projet devrait être réalisé au cours de la prochaine année budgétaire, qui s’étalera du 1er avril 2014 à la fin de l’année 2015.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte