Magazine Santé

La pilule Diane 35 de retour

Publié le 14 janvier 2014 par Antoinemoulin @medecinsurinter

Diane 35

Le médicament anti-acnéique Diane 35 va être de nouveau disponible à la vente à partir de la mi-janvier, selon une annonce de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé. Ce retour va s’accompagner d’une restriction de sa prescription, du renforcement de ses contre-indications et d’une mise en garde contre le risque de caillots sanguins.

Ce traitement avait été retiré du marché par l’ANSM au mois de mai 2012 en raison d’un risque de thrombose veineuse, jugé sérieux par l’Agence, puisque selon elle quatre décès lors des 25 dernières années pouvaient être imputés à cette pilule.

Une décision de l’Union européenne

A l’origine, Diane 35 avait été conçu comme un médicament contre l’acné, mais de nombreuses patientes l’utilisaient également comme moyen contraceptif. L’année dernière, 315 000 femmes bénéficiaient de ce traitement en France.

Ce retour a été imposé par la Commission européenne au mois de juillet dernier. Désormais, d’après les recommandations de l’ANSM,” Diane 35 et ses génériques sont dorénavant réservés au traitement de seconde intention de l’acné modérée à sévère dans un contexte d’hyperandrogénie”.

En outre, ce traitement peut être prescrit aux femmes victimes d’hirsutisme (pilosité excessive). Enfin, lors de la prise de ce médicament, les patients ne doivent pas se faire prescrire un autre contraceptif hormonal.

En une année, de février 2012 à février 2013, les ventes de Diane 35 avaient chuté de 62%. Autorisée par l’Union européenne, cette pilule est disponible sur des pharmacies en ligne homologuées et régulées, comme nous vous l’avions indiqué ici.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Antoinemoulin 1140 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine