Magazine Société

Taxis :quand la defense d'un monopole tue une profession

Publié le 14 janvier 2014 par Ludovic
Les taxis parisiens ont longtemps milite pour le maintien d'une limitation de leur nombre.
Resultat? La "plaque" est une barrier a l'entree tres onereuse (EUR250k) qu'il faut ensuite rentabiliser. Comme ils ne sont pas assez, le service en patit egalement (essayez donc de trouver un taxi pour 4 un Samedi soir).
Du coup, la concurrence s'intensifie et les reactions sont violentes.
Attaqué par les taxis parisiens ce matin dans notre @Uber: jet de pierre, vitre arrière brisée, pneu creuvé, crachats pic.twitter.com/N9UMO248Yw
— Renaud Visage (@renaudvisage) January 13, 2014
(plus de Tweets sur cet article d'Aljazeera)
Voir aussi: Le Monde: « Je boycotte totalement les taxis »
Autant dire que je n'ai aucune sympathie pour eux.
Posts precedents sur le meme sujet:

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ludovic 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine