Magazine Concerts & Festivals

PLEIN L’OREILLE Première claque de 2014 - EDISON’S CHILDREN « The Final Breath Before November »

Publié le 14 janvier 2014 par Concerts-Review

 Humeurs: PIERO KENROLL

1495517_1399350810315406_29184060_n.jpg

PLEIN L’OREILLE
Première claque de 2014. Un album intitulé « The Final Breath Before November » par un duo baptisé EDISON’S CHILDREN. 

Musicalement ça se situe quelque part dans les environs de Porcupine Tree , de Pallas, d’Arena, de Guilt Machine (références pour les branchés) ou, à la rigueur (références pour les touristes) de Pink Floyd et de Marillion. 

Pour ce dernier nom, ce n’est pas étonnant, vu que l’un des membres du duo n’est autre que Pete Trewavas principalement bassiste (un des meilleurs du monde disent certains) de ce groupe, mais aussi multi-instrumentiste et excellent chanteur. 

Il semble qu’il se soit acoquiné avec un chanteur- compositeur –guitariste et touche à tout américain du nom d’Eric Blackwood pour créer EDISON’SCHILDREN. 

Vocalement il y en a un des deux qui me fait penser à Yusuf (Cat Stevens pour les touristes).

 Leur premier album : « In The Last Waking Moments » (pour lequel Trewavas a aussi reçu un coup de main de tous ses potes marillionettistes) est paru en 2011. 

J’en mange ma casquette d’avoir raté ça à l’époque. Je me suis rué dessus et je suis tombé de mon sus, tellement c’était déjà excellent. 

Mais, à mon humble avis (c’est pour ça que vous me lisez, non ?) « The Final Breath Before November » est encore meilleur.

 Il est en trois parties.

 La dernière étant une suite de treize morceaux intitulés « Silhouette ».

 Peut-être en référence à celle de Blackwood qui est plutôt enveloppé ? Je n’en sais rien, et je m’en tape.

 Le principal c’est que ces morceaux sont en général envoûtants (planants ?) , longs, élaborés, mélodieux et bourrés de feeling. 

Il y a une atmosphère construite souvent sur un rythme qui fait un peu valse lente, des voix, des bruitages insolites, un feeling incontestable. 

Mais assez de blabla : allez l’écouter et dites-m ’en des nouvelles.

tracklisting:

  1. Final Breath
  2. Light Years
    1. The Fading
  3. Silhouette
    1. Silence Can Be Deafening (Part I)
    2. Welcome To Your Dreamland
    3. Where Were You?
    4. The Longing
    5. The Morphlux
    6. I Am Haunted
    7. What Do You Want?
    8. Seventh Sign
      1. The Wrong
      2. The Acolyte
      3. The Hollows
      4. The Road (Less Traveled)
    9. The Second Coming of the Morphlux
    10. Silence Can Be Deafening (Part II)
    11. Welcome to Your Nightmare
    12. Music for the End Credits of an Existence
    13. The Clock Strikes November
    Piero Kenroll

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte