Magazine Santé

ÉPILEPSIE et troubles neuros: Agir par le régime alimentaire – Nature Communications

Publié le 20 janvier 2014 par Santelog @santelog

ÉPILEPSIE et troubles neuros: Agir par le régime alimentaire – Nature CommunicationsLe régime cétogène largement utilisé pour traiter les patients atteints d’épilepsie en est un exemple flagrant, de ce lien entre le régime alimentaire, et donc le métabolisme et l’activité du cerveau. Ici, les chercheurs de l’Université Mc Gill (Canada) réhabilitent plus largement l’idée que cibler le métabolisme peut contribuer à contrôler ou à inhiber certains des processus cérébraux.

Toujours sur l’épilepsie, la même équipe avait déjà démontré que le sodium – le principal constituant chimique du sel de table – est le commutateur unique d’un important récepteur de neurotransmetteur du cerveau, le récepteur kaïnate, mis en cause dans de nombreuses affections, comme l’épilepsie et la douleur neuropathique.

 

ÉPILEPSIE et troubles neuros: Agir par le régime alimentaire – Nature Communications
Energie et transmission, deux fonctions cellulaires intimement couplées : Leur nouvelle étude menée en collaboration avec l’Université de Zurich identifie un lien direct entre le métabolisme des cellules du cerveau et leur capacité à transmettre des informations : Les cellules du cerveau couplent ces deux fonctions indépendantes à l’aide de petits messagers chimiques, appelés espèces réactives de l’oxygène (ROS) connues pour leurs rôles dans l’apoptose, les maladies du vieillissement, comme la maladie d’Alzheimer et de Parkinson, et selon ces nouveaux résultats, également dans la santé du cerveau. Les cellules du cerveau auraient ainsi leurs propres moyens de renforcer l’inhibition, explique le professeur Derek Bowie, pharmacologue à l’Université McGill.

La diététique au service de la neurologie : De nouveaux résultats qui viennent expliquer pourquoi un régime alimentaire spécifique, qui va influer sur les 2 processus, peut contribuer à réduire l’incidence et la sévérité des crises d’épilepsie. Une méthode très ancienne, avec le régime cétogène (Schéma ci-contre) pratiqué depuis les années 1920 jusqu’aux années 1950, précisent les auteurs, et qui revient en force en pratique clinique, alors que les médicaments ne fonctionnent pas pour 20 % à 30 % des patients épileptiques.

L’étude ouvre ainsi un peu plus la voie de la diététique, pour inhiber les transmissions cérébrales en agissant sur le métabolisme et l’énergie, et contrôler un certain nombre de troubles neurologiques importants, comme l’épilepsie.

Source: Nature Communications 16 January 2014 doi:10.1038/ncomms4168 Mitochondrial reactive oxygen species regulate the strength of inhibitory GABA-mediated synaptic transmission (Schéma Ketogenic Diet Ressources)

ÉPILEPSIE et troubles neuros: Agir par le régime alimentaire – Nature Communications
Lire aussi :PROBIOTIQUES et DÉPRESSION: Les psychobiotiques, les prochains antidépresseurs ? -


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine